Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Facebook travaillerait sur un satellite de communication laser

Sybille Aoudjhane , , , ,

Publié le

Vu sur le web Des recherches sont en cours, un permis de construire a été délivré : selon le média techno américain IEEE Spectrum, Facebook travaillerait sur un projet de satellites de communication laser. 

Facebook travaillerait sur un satellite de communication laser
Les ambitions de Facebook sont encore mystérieuses.
© Sigfox

Facebook aurait pour projet de réaliser deux satellites de communication laser. Le media américain spécialisé dans la technologie, IEEE Spectrum, a réalisé une enquête sur les ambitions encore bien mystérieuses du célèbre réseau social américain.

"Deux nouveaux observatoires sont en cours de construction" sur le Mont Wilson en Californie, où résident déjà d'autres antennes et observatoires, indique le média. "Ils pourraient héberger les premiers systèmes de communication laser de Facebook conçus pour se connecter à des satellites en orbite". IEEE Spectrum dévoile le permis de construire délivré par la ville de Los Angeles à une entreprise, PointView, filiale de Facebook selon les journalistes. Ils ajoutent : "en avril 2018, PointView a demandé l’autorisation de la Federal Communications Commission (FCC) des États-Unis d’examiner si les signaux radio en bande E pouvaient être utilisés pour la fourniture d’un accès large en bande fixe et mobile dans les zones non desservies et sous-desservies".

The Wired avait déjà révélé le projet Athena, également porté par Facebook, destiné à "fournir efficacement un accès haut débit aux zones non desservies et mal desservies du monde". Si le média indiquait que le géant américain travaillait sur son propre satellite internet, il n’y avait pas de précision sur la communication laser.

Une technologie plus efficace

Selon IEEE Spectrum, Facebook s’intéresserait à cette technologie car elle est capable de supporter un débit de données beaucoup plus élevés, et elle est moins sensible aux interférences et piratages. Facebook a déjà travaillé pendant quatre ans sur le programme Aquila, son drone-avion solaire pour diffuser Internet dans les régions les moins connectées. Le projet a été arrêté en juin 2018 mais il a permis, selon IEEE Spectrum, de tester aussi des connexions laser. "Les tests au laser, utilisant la technologie fournie par la société allemande Mynaric, ont permis d’établir des liaisons de 10 gigabits par seconde entre une station terrestre et un avion léger survolant la région", précise le média. L’entreprise allemande n’a cependant pas confirmé ses liens avec Facebook.

Entre 2017 et 2018, deux ingénieurs travaillant au Connectivity lab de Facebook, Raichelle Aniceto et Slaven Moro, ont publié des articles de recherche sur des sujets utiles aux avancées spatiales du réseau social. La page LinkedIn de Slaven Moro indique qu'il travaille sur le design des systèmes de communication par satellite, ainsi que sur des produits de communication optiques et à ondes millimétriques. La page de Raichelle Aniceto révèle qu’elle teste du matériel pour le développement d’un système de modem de communication optique.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle