[Expo Dubai 2020] La France dévoile son pavillon "Lumière, lumières"

La secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, Brune Poirson, a dévoilé mardi l’architecture du pavillon France pour l’exposition universelle de Dubai 2020. Une dizaine d’entreprises vont y contribuer.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[Expo Dubai 2020] La France dévoile son pavillon
Le pavillon France pour l'exposition universelle de Dubai 2020

"Lumière, lumières". Telle est l’appellation du pavillon France pour l’exposition universelle qui se déroulera à Dubai d’octobre 2020 à avril 2021, sur le thème "connecter les esprits, construire le futur". Sa construction démarrera cet été. C’est Brune Poirson, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, qui a dévoilé l’architecture du projet, mardi 19 mars. "L’exposition universelle de Dubai 2020 sera une occasion majeure de faire la démonstration que nos choix en faveur de la transition écologique et solidaire sont porteurs de solutions d’avenir", s’est félicitée la secrétaire d’Etat.

Le pavillon sera situé sur un espace de 1800 m², dans la zone dédiée au thème de la mobilité. Il sera constitué de matériaux durables. Et le pavillon sera lui-même démontable et réutilisable. Des tuiles d’écailles photovoltaïques assureront son autonomie énergétique. Il respectera la biodiversité, tous les arbres qui entoureront le parvis seront replantés dans les Emirats Arabes Unis après l’exposition. Conçu par l’Atelier du Prado Architectes, ce pavillon se veut comme une oasis d’où émerge un baldaquin de lumière.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Son coût avoisine les 28 millions d’euros. L’Etat va mettre un peu moins de 20 millions d’euros. Le reste sera financé par les recettes générées par le pavillon lui-même (restauration, locations d’espaces, etc..) et surtout par la contribution des entreprises privées, au premier rang desquels Engie, l’ambassadeur du pavillon. Le ticket d’entrée débute à 200 000 euros. Se sont également joints au projet Renault, EDF, Suez, Bureau Veritas, Alcatel-Lucent, Axa, la RATP, Lacoste, Schneider Electric, ATKearney, Akuo Energy.

"Je suis ravie de voir que les entreprises sont venues en nombre, l’objectif de cette exposition est de déployer les activités de nos entreprises tricolores. C’est une occasion unique de lancer de nouveaux projets innovants", a souligné Brune Poirson.

Objectif : le top 5 des pavillons les plus visités

"Engie est le leader de la transition écologique en France donc quand l’Etat français participe à une initiative de ce type, cela nous parait naturel de l’accompagner. En outre Engie est un acteur de la mobilité durable avec des solutions très concrètes que nous voulons valoriser dans cette région. Cela donnera lieu à des échanges commerciaux qui sans doute résulteront dans des contrats", explique Ana Busto, directrice générale adjointe marque et communication d’Engie.

"L’exposition universelle doit permettre à la France de défendre sa vision des villes durables et des territoires connectés, précise Erik Linquier, président de la Cofrex (la compagnie française des expositions). Le pavillon France est un outil de rayonnement, d’attractivité vis-à-vis des pays émergents d’Asie, d’Afrique et du Moyen-Orient".

"Les thématiques retenues qui sont autour de la ville connectée, intelligente et durable sont au cœur de la réflexion que Suez a aujourd’hui. Nous avons la volonté d’accompagner les villes dans leur transformation, en particulier les villes africaines. Le pavillon France est une belle occasion pour le faire", assure Pierre-Yves Pouliquen, directeur général Afrique, Moyen-Orient, Inde de Suez.

L’ambition de la France est d’être dans le top 5 des pavillons les plus visités. 25 millions de visiteurs sont attendus pendant ces six mois.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS