Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Etude] Plus de 40% des investissements industriels mondiaux sont dédiés à l’usine du futur

Marine Protais ,

Publié le

Un peu plus de 40 % des 3412 projets d’investissement industriel mondiaux en 2017 sont estampillés "usine du futur" selon une étude, basée sur l’analyse d’articles de presse, de Fives, EDF, Trendeo et l’Institut de la réindustrialisation publiée ce mardi 20 mars.

Plus de 40% des investissements industriels mondiaux sont dédiés à l’usine du futur
L'usine de Cognac Jan Hennesy est reconnue comme l'un des projets d'usine du futur les plus importants en 2017 selon l'étude de Fives et ses partenaires.
© D.R.

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Les annonces sur l’industrie du futur sont-elles suivies d’actions concrètes ? Plutôt oui, répond une étude basée sur l’analyse d’articles de presse de l’Observatoire des usines du futur de l’ingénieriste Fives, Trendeo, EDF et l’Institut de la réindustrialisation publiée mardi 20 mars. 41% des projets d’investissement industriel en 2017 incluraient des briques de l’usine du futur selon ce baromètre.

L’étude a identifié 3 412 projets annoncés ou réalisés l’an dernier, représentant 1 026 milliards de dollars. Pour être identifiés "usine du futur", les projets doivent répondre à au moins l’un des six critères suivants : numérisation, flexibilité du travail, efforts environnementaux, efficacité énergétique, efforts territoriaux et efforts sociaux. La numérisation reste le critère le plus récurrent, il concerne 17,1% des projets d’investissements. La flexibilité de l’outil de production également avec 15% des projets. Les efforts sociaux sont moins souvent pris en compte, ils ne concernent que 6% des projets.

La méthodologie est la suivante : pour chaque critère, une note de 0 à 2 est attribuée au projet. 0 signifie que le critère n’est pas mentionné, 1 signifie qu’il est mentionné mais pas détaillé, 2 signifie que les efforts sont détaillés et mesurés.

Un baromètre avec certaines limites

Peu d’évolution par rapport aux chiffres de l’an dernier : 40 % des projets industriels avaient été identifiés "usine du futur". "Il s’agit seulement de la seconde édition du baromètre, il est donc difficile de déterminer des tendances. Nous en saurons plus l’année prochaine", juge David Cousquer, fondateur de Trendeo, qui reconnaît les autres limites de ce baromètre. "Nous nous basons sur des articles de presse. Mais pour la Chine par exemple, nous ne pouvons pas analyser les articles en chinois, nous ne prenons donc en compte que les investissements traités par les médias internationaux." Ce qui peut expliquer le score moyen de la Chine en matière d’investissement "usine du futur" : 0,72. Les projets usines du futur selon ce baromètre sont majoritairement regroupés en Amérique du Nord, en Europe et en Amérique du Sud.

Parmi les plus grands projets d’usine du futur répertoriés par l’étude, on trouve l’usine du fabricant d’adhésifs brésilien Pegatex Artecola à Mosquera en Colombie qui allie système de production flexible et économie d’énergie, l’usine LG à Séoul équipée de toits végétaux, panneaux d’algues et de technologie de récupération des bruits de pas pour générer de l’énergie, le site Jas Hennessy à Cognac et son système de traçabilité sophistiqué, ou encore l’usine très automatisée de batteries pour voiture électrique de l’autrichien Kreisel Electric.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle