Technos et Innovations

[Etude] Cinq clichés qui tombent sur la perception qu'ont les Français de l’usine

Hubert Mary ,

Publié le

Etude A quelques jours de la tenue à Marseille de l’Usine Extraordinaire, la Fondation éponyme a commandé un sondage autour du thème "Les Français sont-ils prêts à changer d’idée sur l’usine ?". En exclusivité, l’institut Yougove livre les résultats de son étude à L’Usine Nouvelle.  

[Etude] L’image de l’industrie s'améliore auprès des Français
Les personnes interrogées pensent toujours pour moitié qu'il est plus compliqué pour une femme que pour un homme d’exercer un métier de l’industrie.
© Ministère du Travail

"Les Français sont-ils prêts à changer d’idée sur l’usine ?" Une étude signée Yougov, réalisée auprès de 4 000 personnes pour la seconde année consécutive, montre un changement de perception sur le secteur de l’industrie. Si l’étude ne tord pas le cou à toutes les idées reçues sur un secteur longtemps noyé sous les préjugés, une tendance semble se dessiner. Passage en revue de 5 clichés qui progressivement sont moins prégnants dans l'esprit des Français.

1. Les métiers de l’industrie sont "essentiellement manuels et peu qualifiés"

L’image d’Épinal de l’ouvrier peu qualifié et du travail à la chaîne semble appartenir de plus en plus au passé. Ainsi, les personnes interrogées ne sont plus que 30% à considérer les métiers de l’industrie comme "essentiellement manuels et peu qualifiés". Déjà en 2018, ils n’étaient plus que 32% à le penser.

Les perceptions liées à la pénibilité au travail (63%) et au remplacement des emplois et des hommes par des robots poursuivent également leur recul (59%). Elles perdent respectivement 5 et 3 points.

2. L’industrie, vecteur de délocalisation et de chômage ?

Les chiffres sont en léger recul en 2019. En ce qui concerne la délocalisation, 40% des sondés (contre 44% en 2018) pensent que l’industrie la favorise. Pour le chômage, 26% des sondés (contre 29% en 2018) pensent que l’industrie crée du chômage.

22% des répondants jugent désormais qu’elle stimule la création d’emplois, alors qu’ils étaient 19% à le penser en 2018. Une image légèrement plus positive.

3. L’industrie, vecteur de d’inclusion et de dynamisme pour les territoires

L’idée d’un secteur qui "donne leur chance à tous" est en progression (+4 points) : 58% des sondés estiment, par exemple, que l’industrie accueille toutes les composantes de la société quelle que soit l’origine socioculturelle, y compris les personnes en situation de handicap. Un chiffre en légère hausse : en 2018, ils étaient 54%.

Au même niveau qu’en 2018, à 61%, les sondés estiment que l’industrie "est source de dynamisme pour les territoires". L’industrie bénéficie encore d’une forte image territorialisée.

4. La légitimité des femmes toujours en question

La légitimité des femmes dans le milieu industriel est toujours sujette aux critiques. Bien qu’avec un léger recul, presque la moitié de sondés pense qu’il est "plus compliqué pour une femme que pour un homme d’exercer un métier de l’industrie" (48% en 2019, 51% en 2018).

A la question : "Selon vous, l’usine d’aujourd’hui est-elle tournée davantage vers les femmes ?", les sondés répondent toujours en grande majorité que non (49%) même si ce chiffre est en léger retrait (53% en 2018).

5. Les jeunes peu enclins à choisir un métier de l’industrie

Les jeunes boudent l’industrie. D’après l’étude Yougov, ils seraient seulement 16% à envisager y travailler en 2019, contre 14% en 2018.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte