Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Taxes sur l'acier: escalade de rétorsions entre "alliés"

Solène Davesne , , , ,

Publié le

Taxes sur l'acier: escalade de rétorsions entre alliés
L’acier est désormais taxé à 25?% par les États-Unis.

Pas de traitement de faveur pour les alliés. L’administration américaine a décidé in fine de taxer à partir du 1er juin à 25% l’acier et à 10% l’aluminium provenant de l’Union européenne, du Canada et du Mexique. Depuis mars, ces pays bénéficiaient d’une exemption temporaire que Washington a choisi de ne pas reconduire, faute d’avoir obtenu un accord de réduction de leurs exportations outre-Atlantique.  

Sur le fond, cette salve de mesures devrait avoir un impact limité pour l’Europe sur le plan économique. La sidérurgie et les fabricants d’aluminium européens n’ont exporté que 6,4 milliards d’euros l’an dernier vers les États-Unis. Selon les calculs de l’assureur-crédit Euler Hermès, les taxes américaines pourraient coûter 155 millions de dollars aux industriels français, à peu près autant qu’aux Italiens, mais moins qu’aux Allemands (383 millions d’euros). La facture reste toutefois loin de celle du grand perdant, le Canada (2 milliards potentiellement).

Pour l’Europe, le risque est indirect. Les volumes d’acier, privés de marché américain, pourraient se détourner vers l’Union. Par anticipation, la Commission européenne a lancé une enquête de sauvegarde, qui pourrait aboutir, au mieux mi-juillet, à la mise en place de quotas d’importations.

Mais le principal danger est surtout celui de l’escalade. En forçant les Européens à négocier le pistolet sur la tempe, le président américain ne leur laisse pas d’autre choix que de montrer les muscles. Les Européens ont établi et déposé à l’OMC la liste des 300 produits qu’ils pourraient taxer à leur tour. Ils pourraient dégainer de façon progressive et mesurée leurs mesures de rétorsion, à partir de mi-juin pour respecter les procédures OMC. L’équilibre sera délicat. Il s’agit de se faire entendre sans pour autant déclencher la guerre.

Réagir à cet article

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus