Eren lève 200 millions d’euros pour développer ses capacités dans les énergies renouvelables

La filiale énergies renouvelables du groupe Eren veut développer de nouveaux parcs éoliens et champs solaires à l’international. Pour sa première levée de fonds, la jeune société créée par les anciens d’EDF Energies nouvelles a convaincu ses investisseurs d’apporter 200 millions d’euros en fonds propres.

Partager

La stratégie d’Eren Renewable Energy a su convaincre les investisseurs. La jeune société, créée en 2012 par Pâris Moratoglou et David Corchia, vient de procéder à une augmentation de capital de 100 millions d’euros. Les deux dirigeants ne sont pas nouveaux dans le secteur, Pâris Moratoglou a fondé EDF Energies Nouvelles avant d’en revendre la totalité des parts à EDF, et David Corchia était le directeur général d’EDF Energies Nouvelles.


VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Un palmarès qui a convaincu les nouveaux actionnaires. La levée de fonds a été souscrite pour moitié auprès de Bpifrance, et auprès des sociétés d’investissement Next World Group, Salvepar et FFP (famille Peugeot) pour le reste. Une deuxième enveloppe de 100 millions d’euros, auprès des mêmes investisseurs, sera débloquée à l’horizon fin 2016, début 2017.


Eren RE fait partie du groupe Eren, spécialisé dans les technologies permettant d’économiser les ressources naturelles. La partie Eren Industrie possède des filiales comme Voltalis (effacement énergétique), Orège (traitement des boues et effluents), Fafco (optimisation de la gestion du froid industriel).


Un objectif de 2000 mégawatts sous gestion

La filiale énergies renouvelables s’est quant à elle donné pour mission de développer des parcs éoliens et des champs solaires dans les pays à fort taux d’ensoleillement, où le vent est abondant et les besoins en électricité importants. Depuis sa création, elle a déjà installé 240 mégawatts en France (notamment outre-mer), Italie, Grèce et Inde. Et travaille sur d’autres projets en Afrique, Asie du Sud-Est et en Amérique du Sud.

Et elle ne compte pas s’arrêter là. A horizon 2020, Eren Renewable Energy compte gérer 2000 mégawatts dans le monde pour un investissement total compris entre 2 et 2,3 milliards d’euros. "Les énergies renouvelables sont une activité hyper-capitalistique, explique David Corchia. Il faut investir beaucoup au moment de la construction des centrales, mais il y a ensuite très peu de frais de fonctionnement et le "combustible" (vent, soleil) est disponible gratuitement."

Depuis 2012, la société a investi près de 230 millions d’euros tirés sur ses fonds propres, qui ont permis d’exercer un effet de levier de l’ordre de 75 % de dette pour 25 % d’apport. Chaque dette est attachée à une centrale. La levée de fonds de 200 millions d’euros devrait donc permettre de réaliser entre 700 et 800 millions d’euros d’investissement dans les prochaines années. Entre 2018 et 2019, Eren devra sans doute procéder à une nouvelle augmentation de capital, pour continuer à financer son investissement. Bonne nouvelle, les investisseurs sont de plus en plus en recherche d'investissements dans le renouvelable.

Arnaud Dumas

L’argument convaincant
Les fondateurs disposent d’une expérience significative dans les énergies renouvelables, avec la création puis la cession d’EDF Energies Nouvelles. Ils ont par ailleurs financé sur leurs propres fonds une grosse partie des investissements de départs de la société.

Eren RE en chiffres
Chiffre d’affaires : entre 40 et 50 millions d’euros
Effectif : 200 personnes dans le monde
Montant de la levée : 200 millions d’euros en deux fois
Investisseurs : Bpifrance, Next World Group, Salvepar, FFP
Secteur : énergies renouvelables

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS