Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Epson ressuscite le papier

Laurent Rousselle , , , ,

Publié le

Epson ressuscite le papier
Broyées, recomposées en pâte et blanchies, les feuilles peuvent être indéfiniment recyclées.
© cRéDIT PHOTO

Présenté en grande pompe au Cebit de Hanovre, le Paper­Lab est la seconde solution de recyclage de papier sur site, après celle, moins aboutie, de Toshiba. Epson, qui investit 1,5 million d’euros par jour en R & D, a lancé ce projet en 2011. À la différence de son concurrent Toshiba, pionnier dans ce domaine en 2006, la firme japonaise a pris le temps d’innover pour proposer une solution offrant à la fois un recyclage complet sur site et la confidentialité des impressions.

« Le modèle concurrent fonctionne avec des encres effaçables qui laissent des traces après la transformation », affirme Pierre-Antoine Monfort, chef de produits business chez Epson. Ce n’est pas le cas avec la machine d’Epson. Et pour cause : le process n’efface pas, il détruit. Les feuilles aspirées sont broyées, défibrées, puis transformées en pâte et recomposées par une presse. Elles ressortent intégralement blanchies grâce à une encre ajoutée. Elles peuvent donc être indéfiniment recyclées, sous réserve que le papier usagé soit régulièrement mélangé à un autre, vierge, pour atténuer la noirceur qui apparaît au fil des cycles.

Deux réserves de liant pour densifier la fibre permettent à la machine d’épaissir le papier. Ainsi, des feuilles de 64 g/m2 peuvent ressortir avec une épaisseur de 240 g/m2. Le papier peut être coloré dans la masse grâce à des réserves d’encre (cyan, magenta, jaune, noir). Côté performance, Ichikawa Kazuhiro, le directeur du projet, indique qu’il faut une heure au PaperLab pour produire 720 pages A4 ou 360 pages en format A3. L’ingénieur souligne la faible consommation d’eau, l’équivalent d’une cuillère à café suffisant au recyclage d’une feuille. « C’est très loin des quantités normalement utilisées par les usines de recyclage de papier, indique ­Pierre-Antoine Monfort. Cette eau a pour seule fonction de créer une humidité ambiante à l’intérieur de la machine. »

Disponible au Japon depuis la fin 2016, le PaperLab a déjà été adopté par cinq organisations, dont la mairie de Nagano. Les retours sont très attendus par la firme, qui projette d’apporter des améliorations en vue de la commercialisation en Europe mi-2018. Le marché est considérable. En France, selon l’Ademe, 900 000 tonnes de papier et de carton sont jetées chaque année dans les bureaux, dont 35 % seulement sont recyclées. Avec PaperLab, Epson crée un nouveau marché. L’entreprise pense à adapter le format de sa machine aux besoins des PME. L’idée est de compacter machine d’impression et recycleuse au format des imprimantes multifonctions actuelles. Le groupe Epson emploie plus de 67 000 salariés dans ses 90 filiales à travers le monde. Epson France a réalisé 324 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2016. 

Principaux concurrents

  • Brother (Japon)
  • Canon (Japon)
  • HP (États-Unis)
  • Konica Minolta (Japon)
  • Toshiba (Japon)

 

Caractéristiques

  • Dimensions 2.85 x 1,43 x 1,82 m (L x l x h)
  • Papier en entrée A4 (A3 en option)
  • Épaisseur du papier en entrée De 64 à 108 g/m2
  • Capacité 720 feuilles A4 ou 360 feuilles A3 par heure (à partir de la première feuille)
  • Temps de production des premières feuilles Environ 3 minutes

 

Réagir à cet article

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle