Enyo Pharma lève 22 millions d’euros pour développer ses traitements antiviraux

La biotech accueille trois fonds de capital-risque à son capital pour poursuivre ses programmes de recherche contre les virus de l’hépatite B et de la grippe. Issue du laboratoire lyonnais de l’Inserm, Enyo Pharma travaille sur les interactions entre les virus et les cellules humaines.

Partager

Elle veut aller vite. La société Enyo Pharma, créée en 2014, vient de lever 22 millions d’euros auprès de Sofinnova Partners, le fonds français spécialisé dans les sciences de la vie, de Morningside, un fonds sino-américain, et d’Innobio, le fonds géré par Bpifrance et abondé par des grands groupes pharmaceutiques (Sanofi, GSK, Roche, Novartis, Pfizer, Lilly, Ipsen, Takeda, Boehringer-Ingelheim).
Il s’agit du deuxième tour de table de la jeune société, après la levée d’amorçage réalisée fin 2014. Enyo Pharma avait levé 2,2 millions d’euros auprès, déjà, de Sofinnova pour 1 million d’euros, d’Inserm Transfert Innitiative et des business angels Vonderscher & Co et ADV Life Sciences.

Enyo Pharma en chiffres
Chiffre d’affaires : aucun
Effectif : 9 personnes
Montant de la levée de fonds : 22 millions d’euros
Investisseurs : Sofinnova Partners, Morningside, Innobio (Bifrance)
Secteurs : biotech
"Cela nous a permis d’amener les projets jusqu’à la fin 2015, pour nous préparer à cette levée de fonds plus importante", confie Jacky Vonderscher, le président de la biotech, qui participe au capital via sa structure Vonderscher & Co.
A l’origine de l’entreprise, se trouve une plate-forme permettant de cibler les interactions entre les virus et les cellules humaines, développée par deux chercheurs de l’Inserm de Lyon, le professeur Patrice André et le docteur Vincent Lotteau. L’Inserm Transfert, la structure de valorisation de la recherche du laboratoire, a contacté Jack Vonderscher en 2103 pour bâtir une entreprise autour de cette innovation. En 2014, les statuts ont été déposés.

Deux programmes en cours

A partir des travaux des deux chercheurs, Enyo Pharma a décliné des programmes pour réaliser des traitements antiviraux sur certaines maladies. Deux programmes sont en cours. Le premier, contre l’hépatite B, va entrer en phase clinique. L’autre, contre les souches du virus de la grippe les plus résistantes aux traitements va entrer en phase préclinique. D’autres programmes devraient suivre.
Avec une innovation. La plate-forme développée par les deux chercheurs cofondateurs de la biotech permet de développer des molécules ciblant la protéine humaine en lien avec le virus, et non pas le virus lui-même.

Le montant levé auprès des capitaux-risqueurs va permettre à la jeune société de R&D de poursuivre activement son développement. L’augmentation de capital de 22 millions d’euros devrait permettre à Enyo de se financer jusqu’à 2018, quand le produit phare contre l’hépatite B aura pu être testé sur des patients.

"Nous avons pu trouver des investisseurs qui n’ont pas l’intention de faire un aller-retour rapide dans le capital et qui sont capables de remettre de l’argent si nécessaire", explique Jacky Vonderscher. Autre avantage pour Enyo Pharma, ses nouveaux actionnaires ne sont pas intéressés que par le développement du premier traitement contre l’hépatite B, mais ont une vision à moyen terme. "Ils souhaitent que nous développions la plate-forme technologique pour alimenter la société avec de nouveaux projets", reprend le président de la jeune pousse.

Dans le courant de l’année, Enyo devrait étoffer son équipe pour poursuivre la production des molécules, suivre les études de toxicologie, et passer de 9 à 15 personnes fin 2016.

Arnaud Dumas

L’argument convaincant
La plate-forme développée par le professeur Patrice André et le docteur Vincent Lotteau permettra d’alimenter la société avec d’autres innovations, de quoi multiplier ses marchés.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Ingénieur Contrôle Commande F/H

ORANO - 09/12/2022 - CDI - La Hague

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

60 - Liancourt

Ravalement d'une maison de maître de 5 logements collectifs locatifs, rue des Arts et Métiers

DATE DE REPONSE 15/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS