Enquêter secrètement sur un salarié est autorisé, dans certains cas

Une entreprise a parfois le droit d’enquêter sur ses salariés sans les prévenir, affirme un arrêt récent de la Cour de cassation. En plein procès d’Ikéa pour espionnage de ses salariés, Me Audrey Tomaszewski, collaboratrice senior au cabinet Eversheds Sutherland, décrypte pour L'Usine Nouvelle ce qui est autorisé ou non.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Enquêter secrètement sur un salarié est autorisé, dans certains cas
Un employeur peut enquêter sur un salarié sans le prévenir, vient de rappeler la Cour de cassation.

Une surveillance à grand échelle, qui a touché plusieurs centaines de salariés et candidats à l’embauche, pendant plusieurs années. Le procès des directeurs de magasins français d’Ikéa et des policiers qui les ont renseignés s’est ouvert le 22 mars devant le tribunal correctionnel de Versailles (Yvelines). Il révèle des pratiques de surveillance de grande ampleur. La direction du groupe en France est mise en cause, tout comme l’entreprise, pour ces enquêtes sur la vie privée des salariés, qualifiées d’« espionnage » par la juge d’instruction, et proscrites par la loi. Parfois, pourtant, enquêter sur un salarié est autorisé. La chambre sociale de la cour de Cassation a rendu le 17 mars un arrêt qui autorise une entreprise à demander à un enquêteur extérieur de se renseigner sur un salarié, sans que celui-ci le sache, ni même soit entendu.

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne
Cécile Maillard Journaliste relations sociales / régions / biens de consommation

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement