Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

En visite aux Etats-Unis, le président chinois tient à rassurer sur la poursuite des réformes

, , , ,

Publié le , mis à jour le 23/09/2015 À 12H32

Le président chinois, Xi Jinping, a cherché ce mardi 22 septembre à rassurer une classe politique et des chefs d'entreprise américains sceptiques, aussi bien sur les réformes économiques que les cyber-attaques et les droits de l'homme.


Le président chinois Xi Jinping et le président américain Barack Obama lors d'une rencontre organisée à Amsterdam en mars 2014 (AP Photo/Pablo Martinez Monsivais, partagée sur Flickr)

 

Au premier jour d'une visite d'Etat aux Etats-Unis, Xi Jinping a prononcé un discours clé devant 650 dirigeants d'entreprise et invités divers à Seattle, abordant tous les thèmes qui pèsent sur les relations entre la Chine et les Etats-Unis.

"Il n'y aura pas de retour en arrière de la Chine dans ce processus (de réformes)", a déclaré le numéro un chinois qui doit rester une semaine aux Etats-Unis et rencontrer Barack Obama à la Maison Blanche ce vendredi.

Le président chinois a également promis de ne pas affaiblir le yuan pour donner un coup de pouce aux exportations du pays et promis de travailler avec les Etats-Unis pour lutter contre la cybercriminalité.

"Nous sommes contre la dépréciation compétitive, ou la guerre des devises, et n'abaisserons pas le taux de change du renminbi pour soutenir les exportations", a-t-il dit.

"Si la Chine et les Etats-Unis coopèrent bien, ils peuvent devenir un fondement de la stabilité mondiale", a déclaré Xi Jinping. "S'ils devaient entrer en conflit ou en confrontation, cela déboucherait sur un désastre pour les deux pays et le monde en général."

Auparavant, une centaine de personnes s'étaient rassemblées dans le centre de Seattle pour protester contre les violations des droits de l'homme en Chine.

Avant de prononcer son discours, Xi s'était heurté à un tir nourri de critiques sur le traitement des entreprises américaines qui travaillent en Chine.

"Cette semaine, un certain nombre d'accords importants vont être annoncés pendant la visite du président Xi qui illustrent l'engagement des sociétés américaines à soutenir le développement de la Chine, à la fois en capital et aussi avec des technologies de niveau mondial", a déclaré la secrétaire américaine au Commerce, Penny Pritzker.

Cependant, a-t-elle ajouté, "nous et nos entreprises continuons à avoir de graves inquiétudes concernant un manque général de transparence juridique et réglementaire, une protection inconséquente de la propriété intellectuelle, des politiques technologiques et du cyberespace discriminatoires et, plus généralement, l'absence d'égalité dans toute une série de secteurs."

John Frisbie, président de l'US-China Business Council, co-organisateur de la manifestation de mardi, a déclaré que le dernier sondage auprès de ses membres montrait "une érosion régulière et continue de la confiance dans les perspectives d'activité en Chine."

Avec Reuters (Michael Martina, Alwyn Scott et Rric M. Johnson, Danielle Rouquié pour le service français)

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle