[En images] Treize projets qui ouvrent le débat sur la reconstruction de Notre-Dame de Paris

L'Assemblée Nationale a débattu vendredi 10 mai d'une loi pour encadrer la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Certains cabinets d’architecture ont déjà proposé des projets de reconstruction du bâtiment. L’Usine Nouvelle en a sélectionné treize. 

Partager

[En images] Treize projets qui ouvrent le débat sur la reconstruction de Notre-Dame de Paris
Plusieurs pistes de réflexion ont été lancées par des architectes pour reconstruire Notre-Dame de Paris.

Depuis l’annonce d’un concours de reconstruction de Notre-Dame de Paris par le Premier ministre Edouard Philippe, le 17 avril 2019, la question reste en suspens : faut-il reconstruire à l’identique ou proposer un projet de rénovation moderne ? La réponse n'est pas tranchée mais les députés de l'Assemblée Nationale débattent d'un projet de loi pour donner un cadre légal à la restauration. Une première séance publique a eu lieu vendredi 10 mai au matin.

L’Usine Nouvelle a sélectionné treize projets, qui ne sont pas encore des propositions officielles mais des pistes de réflexions destinées à ouvrir le débat.

La flèche de verre

Alexandre Chassang du cabinet d’architecture ABH Architectes a dévoilé ses premières esquisses pour remplacer le toit de Notre-Dame. La flèche de verre est particulièrement présente et contraste avec les pierres de la Cathédrale. "Nous pouvons amener de la modernité, nous pouvons représenter notre culture actuelle sur ce patrimoine qui n’est pas figé", commente l’architecte sur TF1. Comme il le précise sur Twitter : "nous n’allons pas reconstruire aujourd’hui par mimétisme l’image du passé. Ce serait comme exposer une copie de la Joconde au Louvre. Profitons de ce moment pour ouvrir le débat sur l’action à mener. L’architecture doit représenter notre époque".

Un jardin suspendu

Crédits photos : Studio NAB

Le studio NAB et l’architecte Nicolas Abdelkader ont présenté leur vision pour rénover les toits de la cathédrale : une serre en hauteur, tel un havre de paix au sommet de Paris. Une construction qui rappelle la toiture en bois, surnommée La Forêt. Le studio ne concourt pas officiellement mais tente de "susciter le débat citoyen" autour de cette reconstruction, précise Nicolas Abdelkader. "J’espère que la construction sera réalisée de manière citoyenne", ajoute-il. La mise en place d'une serre pourra, par exemple, permettre de soutenir "la réinsertion professionnelle par l'apprentissage de l'agriculture urbaine, l'horticulture et la permaculture". La nouvelle flèche pourrait aussi devenir rucher pour abriter les abeilles de Notre-Dame.

Une balade sur les toits

Le cabinet dijonnais Godart + Roussel a une vision moins complexe de la flèche. Celle-ci surplombe une toiture en verre destinée à abriter une zone de ballade avec vue sur tout Paris. C’est avec un texte mélancolique que le cabinet accompagne les photos de son projet sur Instagram, sans donner plus de détails sur la réalisation du projet. Ils posent la question : serions-nous vraiment satisfait d’une reconstruction à l’identique, ne laissant aucune marque de cet événement ?

Le faisceau lumineux

Anthony Séjourné, graphiste indépendant, participe aussi d’une plus simple manière : la flèche sera remplacée par un faisceau lumineux. "La reconstruction de la flèche en spots lumineux, avec une lumière centrale qui traverse le ciel", indique-t-il sur Twitter.

Toujours du verre

Edouard Philippe a bien dit un concours international. Selon The Times, le cabinet britanique Foster + Partners a proposé une flèche de remplacement en verre et acier qui sera "légère et aérée".

Un ciel brillant

Si la proposition de toiture est en verre, le studio italien Fuksas propose de la faire "comme du cristal de Baccarat". "Le projet de la flèche consiste en une sorte de très haut pinacle fait comme un cristal de Baccarat, qui, comme le toit, peut être éclairé la nuit et baigné de lumière", expliquent les architectes. Pour eux, ce projet est une solution pour établir un "dialogue" avec "la présence de l’ancien".

Remplacer la flèche par le feu

Avec Mathieu Lehanneur, il n'est plus question d'ancien ou de moderne, il est question de figer le temps. "Alors faisons une nouvelle [flèche] dans l'état où elle était...il y a huit jours", suggère-t-il sur Instagram. Une manière de saisir l'éphémère selon le designer français.

Lier ciel et Terre

Le studio slovaque Vizum Atelier propose une structure particulièrement légère. La flèche serait un véritable pic blanc, qui projette un faisceau lumineux. "À l'époque gothique, les constructeurs essayaient d'atteindre le ciel. Maintenant, il est possible d'y arriver", affirment les architectes.

Tout recouvrir de vitraux

Certainement la proposition la plus religieuse. L'artiste Alexandre Fantozzi du studio brésilien Aj6 voudrait recréer une toiture et une flèche en vitraux. "Ce qu'il y a de plus beau" au sein de la cathédrale juge-t-il. Un effet grandiose assuré lorsque tous les vitraux seront éclairés la nuit. Cette lumière est le symbole de la connexion entre le ciel et la Terre, explique le designer sur Instagram. Il précise ainsi sa pensée : ce n'est pas une refonte du design de Notre-Dame mais bien une restauration.

Du verre mais aussi de la pierre

Le moderne et l'ancien se complètent au sein même de la structure proposée par l'architecte russe Alexander Nerovnya. Si la toiture est en verre, la flèche est particulièrement proche du modèle de Viollet-le-Duc. "Quand les personnes viendront voir la cathédrale, ils ressentiront un lien puissant avec l’histoire en voyant ensemble l’ancien et le moderne", explique le créateur.

"Humble mais novateur"

C'est en ces termes que le designer français, David Deroo, décrit le projet espéré pour la reconstruction de Notre-Dame. Il accompagne sa vision d'une image de synthèse de la cathédrale avec une flèche proche de l'ancienne dans sa structure. La matière est cependant différente car le designer l'imagine d'un blanc immaculé.

Un projet écologique

"Nous cherchons à présenter un projet transcendant, symbole d'un avenir résilient et écologique, qui offre à la ville de Paris un ensemble de solutions inspirées du biomimétisme", explique l’architecte Vincent Callebaut lorsqu’il développe son projet. Il mêle poutres en bois avec des lattes en fibre de carbone et du verre. Grâce à des matériaux spécifiques, l’édifice produit plus d’énergie qu’il n’en consomme. La structure du toit intègre totalement la présence de la flèche.

La piscine suédoise

"Un nouvel espace public et méditatif offrant une vue incomparable sur Paris". Pour répondre à cet objectif, le cabinet d'architecture suédois Ulf Mejergren Architects a pensé à une immense piscine recouvrant tout le toit de Notre-Dame. "Nous pensons que la cathédrale est bien plus belle sans la flèche", ajoute-il.

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS