Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

[En images] Lamborghini, Mazda, Mercedes, Renault... Nos 8 coups de cœur de l'exposition Concept-Cars 2018

Sybille Aoudjhane , , , ,

Publié le

La 33ème édition du Festival automobile international de concept-cars présente aux Invalides la pointe des technologies automobiles. L'exposition reste ouverte du 31 janvier au 4 février. 

[En images] Lamborghini, Mazda, Mercedes, Renault... Nos 8 coups de cœur de l'exposition Concept-Cars 2018
Le Festival automobile international a présenté pour la première fois le concept-car de Lamborghini, la Terzo Millennio.
© Le Festival automobile international a présenté pour la première fois le concept-car de Lamborghini, la Terzo Millennio.

Au pied des Invalides, l’exposition Concept-car a ouvert ses portes jusqu'au 4 février, présentant les voitures futuristes des grands constructeurs automobiles. 14 concept-cars à Paris, 60 designers du monde entier, 40 000 visiteurs, l’exposition est  un événement pour les passionnés de voitures. L’Usine Nouvelle s’est rendu sur place et a relevé les pépites présentées.

Lamborghini fait le plein d’énergie

C’était le produit phare de l’exposition de cette année : la Lamborghini Terzo Millennio est au cœur des concept-cars présentés. Elle est la première "supercar électrique" de la marque qui la présente pour la première fois. La structure reflète l’énergie de la voiture : quatre batteries sont placées à l’avant et à l’arrière, les roues sont oranges et s’allument. Sur le côté, des ailerons verticaux en carbone s’adaptent au sens du vent pour plus d’aérodynamisme. L’intérieur n’est pas encore présenté mais il est inspiré d’une Formule 1 : le conducteur est allongé. Pourtant, elle garde la ligne Lamborghini : un arc de cercle presque parfait entre l’avant et l’arrière de la voiture.

Elle a déjà été présentée aux étudiants du Massachusetts Institute of Technology (MIT) afin qu’ils ciblent leurs recherches : l’autonomie de la voiture, le stockage de l’énergie dans des nanotubes au sein de la structure en carbone et l'auto détection des failles. Pour le designer, Mitja Borkert, "c’est une invitation pour la nouvelle génération à penser le futur de la voiture électrique".

Minimaliste à la japonaise

La Mazda concept Vision coupé fait sa première sortie européenne. Norihito Iwao, designer japonais qui a travaillé sur le projet a une vision poétique de la voiture : "c’est un voyage dans l’unité, une ligne très pure et silencieuse en noir et blanc". La simplicité et la continuité de la forme a pour vocation de ressentir la pureté de la vitesse. La ligne est la clef. Même les rétroviseurs s’insèrent dans l’homogénéité du véhicule : ils sont plats et extrêmement fins. Dotés de caméras, ils projettent la vision arrière de la voiture sur le tableau de bord intérieur.

La voiture-bateau

Gorden Wagener a dessiné cette voiture comme un yacht. La Vision Mercedes Maybach est un cabriolet ouvert vers le ciel à l’allure art-déco. Le modèle mêle le bleu et le blanc, avec un sol en bois ciré, comme dans un voilier. C’est une voiture électrique au moteur de 750 chevaux pour une autonomie de 500km. Un écran parcours le tableau de bord jusqu’aux portes où tout y serait indiqué : la géolocalisation de la voiture, les restaurants à proximité, ...il s’y trouve même une zone tactile pour fermer les portes. La voiture est imposante avec presque 6 mètres de long et 2 mètres de large et accélère de l’arrêt à 100 mètres en 4 secondes.

 

La voiture spectacle

Noir et doré, aux couleurs de Renault, le Concept RS 2027, est la vision de la marque pour la Formule 1. " Communiquer avec le public", c'est l'objectif de la voiture de course. La cellule est transparente réalisée en impression 3D de polycarbonate afin qu’elle soit adaptée à la morphologie du pilote. Elle permet "d’observer le pilote en pleine action". La voiture permet aussi d’afficher le rang ou un autre message sur les roues. 

Démocratiser la voiture de course

Ligier propose une voiture de course, dont les premiers essais auront lieu dans quelques semaines. Elle est conçue pour démocratiser la course : le pilotage est plus facile, il y a deux places et elle est moins chère qu’une voiture standard. On pourrait imaginer un élève rouler accompagné de son professeur. La Ligier JS P4 tout en carbone coute 149 000€, ne roule qu’en circuit et sera acceptée par certains championnats. La voiture au moteur de 420 chevaux est en cours de finalisation, mais – au contraire de plusieurs voitures de l’exposition - sera commercialisée. Elle est destinée aux pratiques en club ou journées dites "track days".

Voiture connectée

La Peugeot Instinct est une voiture connectée. A l’aide de capteurs retransmis sur le tableau de bord, la voiture prend en compte les données que son utilisateur souhaite partager avec elle : si les portes de chez soi sont bien fermées, si le chauffage est en route... pour que le transport soit dans la continuité du quotidien. Les sièges se basculent, le volant se rétracte. La voiture est vouée à être autonome sans pour autant être extravagante dans ses objectifs : l’équipe voudrait réaliser le projet pour 2025. Même les matières utilisées à l'intérieur de la voiture rappellent l’intérieur d’une maison : les sièges sont tricotés numériquement et il y a une fine pellicule de béton au sol. L’extérieur est particulièrement aérodynamique avec un léger renfoncement au niveau des flancs pour capter l’air dans les portières et le relâcher à l’arrière de la voiture.

Chez vous ou en voiture ?

La Renault Symbioz exploite aussi cette idée de véhicule autonome, connecté et électrique, dans la continuité de son quotidien. Cependant le concept est plus futuriste. Le véhicule a été conçu en parallèle d’une maison avec laquelle il forme un écosystème : Les kWh sont gérés par un réseau partagé entre le véhicule et l’habitation. Les sièges se font face comme dans un salon entouré de vitre et le toit totalement transparent se découvre automatiquement.

Passion et liberté pour Kia

Intérieur et extérieur rouge rubis, le concept Proceed de Kia entend renouer avec la sensibilité d’origine de la voiture. C’est une berline sportive imposante dont les cinq portes sont soulignées de lignes lumineuses. Dans la boite à gant se trouvent des senteurs des éléments du monde automobile : le cuir, l’essence et le garage. Ces trois fragrances évoquent la passion, la puissance et la performance. Enfin pour la touche d’élégance, les sièges "haute-couture" sont fait-main. Un revêtement noir comme une multitude de boutons de fleurs tapisse les sièges. La voiture voudrait garder l’émotion intacte du conducteur. La voiture représente "un volcan en irruption", selon les designers. 

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus