Technos et Innovations

[En images] Fusil anti-drone, camionnette espion... Milipol, le grand bazar de la sécurité

Hassan Meddah , , , ,

Publié le

Images Des allées pleines de visiteurs, des exposants toujours plus nombreux, des stands truffés d’innovations… La 21eme édition du salon Milipol dédiée à la sécurité et la sûreté des Etats, qui se tient à Paris du 19 au 23 novembre, fait encore le plein. Aperçu en images.

[En images] Fusil anti-drone, camionnette espion... Milipol, le grand bazar de la sécurité
Ce gendarme a entre les mains un fusil anti drone qui émet des ondes électromagnétiques avec une portée d’un kilomètre environ.
© Gilles ROLLE/REA

A Paris Nord Villepinte, du 19 au 23 novembre, la 21eme édition de Milipol, qui vise 30 000 visiteurs professionnels, souligne le dynamisme du marché de la sécurité et de la sûreté au niveau mondial mais en France également. Forte de 130 000 personnes, la filière tricolore génère un chiffre d’affaires de 30 milliards d’euros dont un tiers réalisé à l’export.

Outre son cycle de conférences, ce salon s’impose comme le véritable bazar de la sécurité. Les acheteurs professionnels, comme les 170 délégations étrangères qui ont fait le déplacement, ont pu trouver de quoi assurer leurs besoins en protection. Dans les stands, on trouve de tout... ou presque.

1/ Le fusil électromagnétique anti-drone de la gendarmerie

Les gendarmes exposent sur le stand du ministère de l’Intérieur leur dispositif de lutte anti-drone. Une mallette équipée d’un dispositif rayonnant permet de détecter toute intrusion dans un rayon de 5 km. Le gendarme arrose alors le drone avec un fusil brouilleur émettant des ondes électromagnétiques avec une portée d’un km environ et dans un cône de 70° d’ouverture environ. Les ondes émises brouillent le GPS et neutralisent les communications entre l’opérateur du drone et son engin, forçant ce dernier à se poser. Cette solution a été conçue par la société italienne CPM Elettronica.

 

2/ La camionnette espion

La société Intellexa expose un van d’un genre très particulier. En plus de ses deux passagers, il embarque un véritable centre de contrôle et d’espionnage pour mener des missions de renseignements dans le plus grand secret : caméras pour filmer les allées et venues dans les environs à travers les vitres teintées, antennes d’interception à 360° des communications sans-fil (Wifi, 2G, 3G, 4G…), outils d’investigation et d’infection numérique à distance…

 

3/ Des fusils en veux-tu, en voilà

Sur le stand de l’armurier italien Beretta, se côtoient des armes pour snipper pour atteindre des cibles à plus de 2km, des armes semi automatiques capables de tirer plus de 800 coups par minute, des fusils d’assaut…

 

4/ Le laboratoire mobile d’analyse ADN

Pour identifier des victimes au plus près du terrain lors d’une catastrophe (crash d’avion, ouragan, terrorisme…), la société TracIP a conçu un laboratoire mobile d’analyse ADN. Opérationnel deux heures après l'arrivée sur site, il peut analyser une vingtaine d’échantillons en 30 minutes, grâce à une innovation développée et brevetée par l’Institut de recherche criminelle de la Gendarmerie nationale.

 

5/ Le drone dopé à l’intelligence artificielle

Drone Volt présente sur son stand un drone de surveillance. L’appareil embarque deux cameras, l’une offrant un zoom optique *30, l’autre thermique pour la surveillance nocturne. Les images traitées par un moteur d’intelligence artificielle, identifient les formes, détectent des plaques d’immatriculation… Pour gagner en robustesse, son fuselage est constitué d’une structure carbone monobloc.

 

6/ Le détecteur de snippers

La PME française Cilas présente sur son stand un système de détection avant-tir de sniper basé sur l’effet «œil de chat». Le laser du dispositif balaie une zone à risque préalablement définie envoyant un rayon invisible susceptible d’être réfléchi par la lunette du fusil du sniper ou ses jumelles. Le système permet alors de localiser le tireur jusqu’à 1 km de distance en fonction de la taille de l’optique détectée. Il est déployable en une dizaine de minutes.

 

7/ Le dispositif anti-voiture bélier

Stopper net un véhicule de 7,5 tonnes lancé à 80 km/heure. C’est la capacité du dispositif contre les voitures bélier développé par la société Kopp. Ce ralentisseur à double sens d’arrêt est composé de deux peignes métalliques biseautés capables de relever à 50 cm de hauteur en moins de 3 secondes. Cet obstacle escamotable nécessite très peu de génie civil, se fondant dans la chaussée à 50 cm de profondeur. 

 

8/ Les smartphones grand public avec une sécurité militaire

Ercom, société récemment rachetée par Thales, présente à Milipol des téléphones sécurisés permettant l’échange de données confidentielles grâce à une carte SIM capable de chiffrer les appels, les SMS, les data…. Basée sur des smartphones Samsung, l’offre vise les collaborateurs des gouvernements et des grands groupes pour protéger leurs données sensibles en mobilité, et en cas de perte, de vol et d’écoute. Ces appareils bénéficient de l’agrément Diffusion Restreinte de l’OTAN et l’ANSSI, l'Agence nationale pour la sécurité des systèmes d’information.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte