Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[En images] Des robots Assystem cohabitent avec le personnel du CHU de Nantes

Léna Corot

Publié le

Deux robots Assystem viennent garnir les rangs du CHU de Nantes. Ces robots autonomes ont pour mission de transporter du matériel médical sur quatre étages. Mais attention à la cohabitation avec le personnel hospitalier, les  patients et les visiteurs.

[En images] Des robots Assystem cohabitent avec le personnel du CHU de Nantes © CHU Nantes/DR

Des robots viennent en aident au personnel du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Nantes (Loire-Atlantique). Le groupe d'ingénierie français Assytem, qui se tourne vers la robotique nouvelle génération, équipe ce centre hospitalier de deux robots mobiles autonomes.

Leur mission semble assez simple. Ils doivent "transporter de manière totalement autonome du matériel médical, à savoir des endoscopes souples thermosensibles, pris en charge dans une unité centralisée et professionnalisée de traitement", détaille Assystem dans un communiqué.

Cohabitation avec le personnel, les patients et les visiteurs

Toutefois, pour parvenir à effectuer leur mission les robots doivent se déplacer sur quatre étages différents en empruntant quatre ascenseurs répartis dans le bâtiment. Mais, le plus dur reste la cohabitation avec le personnel du CHU, les patients et les visiteurs. Pour faciliter leurs trajets, Assyetm a développé une couche applicative qui fait le lien entre l'architecture informatique du CHU et les robots mobiles.

Grâce à un synthétiseur vocal, les robots préviennent directement sur son téléphone le professionnel concerné lorsque sa mission a été accomplie. Les deux robots autonomes, développés par les équipes Assystems basées à Saint-Priest (Rhône), évitent ainsi des déplacements au personnel de santé qui peut se consacrer à d'autres tâches.

Assystem a déjà fourni un robot aux Hospices Civils de Lyon et espèrent en fournir à trois autres hôpitaux courant 2017. Le groupe d'ingénierie français poursuit donc son développement vers la robotique nouvelle génération.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle