[En images] Bracelet connecté, main robotisée... Six technos vues à Global Industrie

Scanner 3D très rapide, main robotisée... Voici six technologies de l'industrie du futur repérées dans les allées de Global Industrie. 

Partager

Un Bracelet connecté sur les chaines de montage

L'environement sonore n'est pas propice à transmettre des informations. Le bracelet Improve contourne le problème en envoyant des vibrations aux opérateurs d’une chaîne de production. Les signaux peuvent alerter sur un événement exceptionnel ou un dysfonctionnement de la ligne de montage. Le projet lancé, en 2016 au sein de la plate-forme de projets FactoryLab du CEA List à Saclay, est le fruit de la collaboration de quatre partenaires : le laboratoire CEA List, le développeur de solutions informatique Magillem, le spécialiste de l’électronique miniaturisée Goobie et PSA. Le bracelet est en cours d’essais dans l’usine Peugeot de Rennes.

Une application de réalité augmentée alliée à l'IOT

L’application développée par Flex Things superpose un modèle numérique sur un équipement industriel. A l’aide d’un smartphone ou de lunettes spécifiques, l’utilisateur visualise, sur l’image 3D, les informations remontées par les capteurs embarqués sur l’original. Il peut dès lors identifier des dysfonctionnements et afficher, sur le modèle, un didacticiel pas-à-pas pour le résoudre. La technologie de visualisation, conçue par le Polonais Transition Technologie, est opérationnelle depuis mi-2017. Flex Thing discute avec des industriels pour déployer une première preuve de concept (POC).

Une plate-forme d' IA qui optimise les process

La plateforme Saas PowerOp analyse les données d’une chaîne de production afin de fournir des prédictions destinées à améliorer l’efficacité des processus (productivité, qualité, consommation d’énergie …). Dataswati, la startup fondée en 2016, à l’origine de la solution équipe, entre autres, des industriels de la construction, du traitement de l’eau ou des laboratoire pharmaceutiques.

Une main robotique aux doigts délicats

On reproche souvent aux robots leur manque de délicatesse. Cette main robotique développée par le CEA Tech casse cette idée reçue. Elle est dotée de trois doigts avec des extrémités sont en plastique souple. La force de préhension du robot s’auto-ajuste selon l’objet qu’il saisit. La technologie est brevetée depuis 2017. Le CEA est actuellement à la recherche de partenaires pour intégrer la technologie dans des usines. Elle pourrait notamment servir pour le picking de produits délicats.

Un app store pour capteurs de vision

Pouvoir contrôler à distance sa ligne de contrôle de pièces simplement en passant d’une application à une autre. C’est ce que promet le fabricant de capteurs Sick. Celui-ci a lancé l’an dernier une plate-forme en ligne où il est possible de télécharger une centaine d’applications dédiées aux capteurs de vision. Il est ainsi possible de passer d’un contrôle qualité à un comptage de pièces en changeant simplement d’application. Les industriels peuvent développer leur propre application de contrôle et les mettre en libre accès, s’ils le souhaitent, aux autres utilisateurs.

Un scan 3D précis et très rapide

En moins d’un dixième de seconde, la caméra 3D de Tridimeo parvient à restituer l’image d’une pièce avec une précision submillimétrique. Elle est capable de détecter la position de la pièce, mais aussi sa forme, sa couleur, et les différences de matériaux. Le scanner peut identifier la moindre anomalie comme une bouteille de lessive souillée par le produit. Pour le moment, la technologie de Tridimeo est testée par six industriels pour du contrôle qualité ou du guidage robotique. La start-up essaimée des laboratoires du CEA List espère développer sa solution à plus grande échelle mi 2019.

0 Commentaire

[En images] Bracelet connecté, main robotisée... Six technos vues à Global Industrie

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS