Technos et Innovations

[En images] A l’Usine extraordinaire, le Grand Palais transformé en atelier de production

Marion Garreau ,

Publié le

Images Dans l’espace Fabriquer de l’Usine extraordinaire, qui se tient jusqu’au 25 novembre au Grand Palais à Paris, différents industriels présentent leurs procédés de fabrication. Du robot géant d’assemblage à la machine de contrôle qualité en passant par des applications de réalité augmentée, découvrez l’usine en action.

[En images] A l’Usine extraordinaire, le Grand Palais transformé en atelier de production
L'Usine extraordinaire au Grand palais du 22 au 25 novembre.
© Pascal Guittet

Du 22 au 25 novembre, le Grand Palais à Paris accueille L’Usine extraordinaire, un événement destiné à redorer l’image de l’industrie auprès du grand public et des plus jeunes. Quatre espaces permettent aux visiteurs de découvrir différents secteurs, processus de fabrication et métiers. Dans l’espace Fabriquer, c’est l’usine en action qui se donne à voir.

A commencer par ces deux grands robots appartenant au sous-traitant de l’automobile Snop. Travaillant de concert, ils assemblent les pièces d’un sous-bassement pour une voiture électrique. Flambant neuf, ils partiront après l'Usine extraordinaire pour l’usine d’assemblage de Snop située à Fontaine, près de Belfort (90).

Autre équipement surprenant, cette machine destinée au contrôle qualité des plaquettes de silicium sur lesquelles STMicroelectronics grave des puces électroniques. Grâce à la lumière projetée et à la vision sous microscope, il est possible d’observer le détail des circuits imprimés et de s’assurer qu’ils ne sont pas endommagés. Peut-être que l’un d'eux viendra équiper votre prochain smartphone !

La mécanique, c’est aussi du numérique ! Preuve en est avec les démonstrations de la Fédération des industries mécaniques (FIM). Elle a notamment montré comment les mécaniciens se servent de la réalité virtuelle pour travailler des jumeaux numériques de leur procédés de production ou de leur produit, afin de les optimiser.

Chez Sanofi, c’est aussi l’usine connectée et numérique qui est à l’honneur. Le laboratoire pharmaceutique a notamment montré une application de réalité augmentée développée avec l’ingé

nieriste Altran. Le principe : les étapes à suivre pour le contrôle qualité sont projetées sur les équipements désignés afin de guider l’opérateur. Une application qui sert aussi à la formation des collaborateurs.

Cette immense machine est un laminoir de fil de cuivre. L’occasion de mettre en lumière un spécialiste de la mécanique de précision, Redex. Cette ETI française, qui emploie 400 personnes et fêtera ses 70 ans l’an prochain, travaille des fils de cuivre à une précision de 2 microns pour en faire des bobines calibrées pour les moteurs. Qui sait si ces fils n’étaient pas dans le moteur du métro que ce salarié a pris pour venir au Grand Palais !

Photos: Pascal Guitet

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte