En état de guerre

L’état d’urgence proclamé par le Président de la République sur tout le territoire national se traduira, vraisemblablement, par une extension des dispositifs visant à garantir l’inviolabilité des sites sensibles.

Partager


Peace for Paris - par l'artiste Jean Jullien

Au lendemain de l'une des pires nuits qu’ait connue Paris, le constat s’impose : la France est en guerre. Experts, juges et policiers nous avaient prévenus, des attentats visant un grand nombre de personnes étaient à redouter. De là à imaginer ces assassinats de masse, à vivre de minute en minute cette descente aux enfers… Le nihilisme des commanditaires et des exécutants de cette abomination s’attaque en priorité aux valeurs qui fondent notre démocratie. Et c’est bien pour cela que nous n’avons pas d’autre choix, avec nos alliés, que de les combattre. Ce sera long et douloureux, avec, malheureusement, de nouvelles épreuves en vue.

L’Usine Nouvelle n’a pas vocation à jouer les va-t-en-guerre. Mais parce que nous sommes quotidiennement à l’écoute de nos lecteurs - cadres, techniciens, ouvriers et employés de l’industrie française - le hasard du calendrier veut que la prochaine couverture de notre magazine renvoie aux morts du 13 novembre 2015... "Mettez vos usines à l’abri", titrons-nous en une de L’Usine Nouvelle à paraître jeudi 19 novembre. Dans ce numéro imprimé ce week-end, nous revenons sur l’attentat manqué contre l’usine d’Air Products à Saint-Quentin-Fallavier (Isère) et l’incendie de deux cuves sur le site de LyondellBasell à Berre l’Etang (Bouches-du-Rhône).

Ces deux actes, perpétrés à quelques jours d’intervalle au début de l’été, avaient incité l’exécutif à rendre public une instruction gouvernementale le 30 juillet, dans laquelle étaient détaillées les mesures nécessaires pour renforcer "la sécurité des sites Seveso contre les actes de malveillance". Cela concernait principalement les sites chimiques. Cette instruction, outre des audits des sites concernés, exigeait une meilleure coopération entre les industriels et les forces de sécurité. Elle prévoit notamment une éventuelle extension de la réglementation relative aux points d’importance vitale (aéroports, gares, centrales nucléaires, usines de traitement de l’eau, etc) à de nouveaux sites Seveso.

L’état d’urgence proclamé par le Président de la République sur tout le territoire national se traduira, vraisemblablement, par une extension de ces dispositifs visant à garantir l’inviolabilité des sites sensibles. Cela concerne tous les Français, dans leur vie de tous les jours, à commencer par leur lieu de travail.

Alain Juillet, le président du Club des directeurs de sécurité des entreprises (CDSE), déplore, dans l’entretien qu’il nous a accordé, que trop d’entreprises françaises se concentrent sur la sécurité de leur process industriels, délaissant, faute d’argent et de temps, la sûreté de leurs personnels et des sites sur lesquels ils travaillent.

La France entière est aujourd’hui un site sensible. Il revient à chacun, quelle que soit sa place, de s’y préparer. Dans un monde meilleur, L’Usine Nouvelle aurait préféré faire l’économie ce qui pourra apparaître comme un numéro anxiogène. La nécessité fait que nous avons décidé d’ouvrir à tous sa lecture…

Pascal Gateaud

0 Commentaire

En état de guerre

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS