En chiffres : à la poursuite de l'égalité professionnelle entre hommes et femmes

Claudine Schmuck, fondatrice de la société d’étude Global Contact a mené avec Mutationnelles une étude sur les femmes dans des fonctions et des secteurs scientifiques et techniques. Elle décrypte pour l’Usine Nouvelle, l’évolution des pratiques d’égalité hommes/femmes dans ces entreprises.

Partager

L'Usine Nouvelle : Quelle est la perception des femmes sur les politiques d’égalité menée par les entreprises ?

Claudine Schmuck : On constate cette année une évolution sur tout ce qui concerne l’organisation du travail. La flexibilité, le télétravail sont de plus en plus mis en œuvre et utilisés par les femmes qui travaillent dans les métiers scientifiques et techniques. L’autre élément qui émerge c’est un meilleur équilibre entre la vie privé et la vie professionnelle, la possibilité de chercher un enfant malade, la prise en charge des frais de garde est beaucoup plus important qu’il y a 5 ans. Mais même sur cette question d’équilibre, le niveau de satisfaction des hommes reste bien plus fort que celui des femmes

Qu’est ce qui continue de poser problème aux femmes ?

Le principal sujet d’insatisfaction porte sur la gestion des carrières. Dans les grandes entreprises, il existe des dispositifs de soutien, de formation et de mentoring pour la promotion des femmes mais elles sont souvent sous-informées de ce qui se met en place. On constate aussi de réels engagements sur l’égalité des salaires, validés par des rapports et auscultés par les syndicats, mais les femmes doutent, elles ont toujours l’impression d’être moins payés que les hommes.

La promotion des carrières féminines est-elle bien conduite ?

Pas toujours, car souvent lors des promotions, on en demande plus à une femme qu’à un homme. J’étais l’autre jour avec le président d’une entreprise industrielle du CAC 40 très masculine qui avait conscience du problème. Il a demandé à son management, de ne pas seulement identifier des compétences féminines, mais aussi de les faire évoluer dans les mêmes conditions que les hommes. Souvent on leur confie encore des missions impossibles, ingérables. Lorsqu’on gère des systèmes de promotions plus paritaires, il faut développer de manière progressive le champ de mission des femmes. Elles ont tendance à avoir moins confiance en elle et on leur demande souvent d’en faire plus. Il y des efforts à faire sur l’accompagnement et le suivi.

Les résultats de l'étude

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Qualité /Navigabilité F/H

Safran - 09/11/2022 - CDI - Niort

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - OCAPIAT

Fourniture de signalétique et publicité sur lieu de vente

DATE DE REPONSE 16/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS