En 2018, la hausse des investissements étrangers en France n'a pas profité à l'industrie

La France a accueilli 1323 investissements directs étrangers en 2018, un chiffre en progression de 2 % par rapport à 2017.

Partager

En 2018, la hausse des investissements étrangers en France n'a pas profité à l'industrie
Merck fait partie des investisseurs étrangers en France les plus actifs. Il a ouvert un "M Lab" sur son site de Molsheim (Bas-Rhin).

Garnica, le spécialiste du contreplaqué espagnol, a prévu de construire une nouvelle usine près de Troyes dans l’Aube. En Moselle, le groupe allemand Knauf Insulation doit démarrer à l’automne prochain son site de production de laine de roche, qui a nécessité un investissement de 110 millions d’euros. A Strasbourg, Merck, autre groupe allemand, est en cours d’installation d’une nouvelle ligne de production dans son usine strasbourgeoise, avec à la clef 130 emplois.

La France a retrouvé son attractivité aux yeux des entreprises étrangères. En 2018, le pays a accueilli 1 323 projets d’investissements directs étrangers, un chiffre en hausse de 2 % et à un plus haut depuis cinq ans, selon le décompte annuel de Business France. Le bilan en emplois de ces investissements est moins brillant. Sur un an, le nombre d’emplois créés ou maintenus grâce aux investisseurs étrangers a baissé de 10 % pour s’établir à 30 300.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

De fait, alors que la conjoncture s’est améliorée, les entreprises étrangères ont trouvé moins d’entreprises en difficulté à racheter cette année. Or ces sauvetages, en recul de 14 %, pèsent souvent lourds en emplois. Les nouvelles implantations ont à l’inverse fortement progressé pour atteindre 741 projets.

Forte hausse des centres R&D

La situation est toutefois nuancée pour l'industrie. Même s'ils représentent toujours le quart des investissements étrangers reçus, les investissements dans les sites de production sont en recul de 7%, avec 320 projets et 11 295 emplois concernés. En très grande majorité, les projets concernent des extensions de capacités déjà existantes, à 78%, tandis que 37 sont de nouveaux sites de production.

Par ailleurs, l’attractivité de la France en matière de R&D ne se dément pas. Le nombre d’investissements dans ce domaine a bondi de 20 % l’an dernier. A l’instar d’Uber, qui a l’an dernier installé son premier centre R&D hors Amérique du nord à Paris et de la start-up britannique Open Cosmos en cours d’implantation à Paris d’une dizaine de chercheurs, près de six projets sur dix dans ce domaine correspondent à de nouvelles implantations.

Les pouvoirs publics veulent y voir l’effet des politiques engagées. "Pour transformer l’essai, et pouvoir durablement tirer les bénéfices en termes d’emploi et de consolidation de notre tissu productif, il est essentiel de maintenir la dynamique des réformes", souligne Christophe Lecourtier, le directeur général de Business France.

Solène Davesne Journaliste Economie
Solène Davesne

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 mars pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS