Emmanuel Macron propose un fonds pour l’industrie du futur doté de 10 milliards

Emmanuel Macron, en présentant son programme ce 2 mars, a balayé les nombreuses thématiques d'un projet de "transformation" de la France. Pour ce qui concerne l'industrie, la nouvelle annonce spécifique est celle de la création d'un fonds dédié à l'industrie du futur. Les autres mesures qui intéresseront les industriels sont plus transverses à tous les secteurs. 

Partager
Emmanuel Macron propose un fonds pour l’industrie du futur doté de 10 milliards
Emmanuel Macron à la foire de Hanovre

C’était le grand jour pour Emmanuel Macron. A deux pas de l’Elysée, au Pavillon Gabriel, le leader d’En Marche, entouré de ses soutiens politiques, conseillers et amis présentait enfin l’intégralité de son programme "dans sa cohérence", une expression qu’il utilisera de nombreuses fois. Dans la salle pleine à craquer où se pressaient 350 journalistes dont de nombreux correspondants de la presse étrangère, Jean Pisani-Ferry, le responsable du programme, avouait à un de ses amis s’être "couché à 5 heures du matin". Visiblement tout le monde a beaucoup travaillé et jusqu’au bout de la nuit, car au-delà du tract programmatique de 17 pages distribué, le site internet détaille à l’aide de 36 fiches très complètes l’ensemble des propositions sur chaque thématique.

L’industrie a droit à sa fiche. Les grandes mesures qui l’affectent, assez transversales aux entreprises, étaient déjà connues : sanctuarisation du crédit impôt recherche, du dispositif Jeunes entreprises innovantes, remplacement de l’ISF (impôt sur la fortune) par un ISFI (impôt sur la fortune immobilière), taux d'impôt sur les sociétés ramenés à 25 %, négociation sociale au plus près des entreprises, renforcement des procédures antidumping au niveau européen….

Un Fonds pour s’inscrire dans le temps long

La nouvelle annonce de ce matin sur l’industrie est la création par l’Etat d’un Fonds pour l’industrie et l’innovation. Il sera doté de 10 milliards d’euros d’actions d’entreprises possédées de manière minoritaire par l’Etat. Et ce sont les dividendes de ces titres voire certains produits de cession qui seront utilisés pour financer l’industrie du futur. Emmanuel Macron a expliqué que ce "fonds aurait sa gouvernance propre", afin de bien sanctuariser ses rendements. L’idée est de travailler sur le long terme. L’instrument est conçu comme un levier d’accompagnement stratégique de la transformation de l’industrie française. Le fonds investira dans trois priorités comme le détaille le projet : "des initiatives locales pour accompagner des transitions industrielles, notamment écoresponsables de certains territoires", "la démultiplication de la dynamique de l’industrie du futur", "le développement de solutions innovantes contribuant à relever des défis de la transformation énergétique, environnementale, numérique et démographique de notre société".

A priori, ce Fonds serait piloté par Bpifrance qui verrait conforter son rôle central dans la gestion de toutes les aides à l’innovation de l’Etat et de ses opérateurs. Le projet d’Emmanuel Macron prévoit aussi la création d’autre fonds pour "armer les grandes régions, en matière d’anticipation des restructurations, avec notamment la création de fonds de retournement et de fonds de dette régionaux." Le projet ne détaille pas comment ces derniers seraient dotés et si l’Etat y participerait en plus des conseils régionaux.

Au-delà des mesures nationales, l’avenir de l’industrie française passe pour Emmanuel Macron par l’Europe. Il estime, qu’à la manière dont fonctionne l’industrie spatiale européenne, il faut désormais pousser le développement de nouvelles filières sur des industries stratégiques pour la transition écologique. Mais tout cela est lié à la possibilité de mettre en œuvre un ambitieux plan d’investissement européen. Il l' estime possible non pas en tapant du poing sur la table mais une fois que nous aurons regagné la confiance de nos partenaires européens, en particulier les Allemands.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Conformité Machines (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Foy la Grande

Remplacement du système sécurité incendie du collège Elie Faure

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS