Technos et Innovations

Plus d’attractivité et de diversité pour la Grande école du numérique

Marion Garreau , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Bonne nouvelle La Grande Ecole du Numérique (GEN) a dressé, mardi 23 juin, son bilan de l’année 2019. Alors que le réseau de formations a admis plus de 20 000 candidats, la part des profils peu diplômés et issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville augmente fortement parmi les formés.

Plus d’attractivité et de diversité pour la Grande école du numérique
Labellisé Grande école du numérique, Simplon.co propose des formations gratuites pour devenir développeur de sites web.
© Frederic Bardeau

Voilà une bonne nouvelle pour un secteur qui cherche à diversifier ses profils. La Grande école du numérique (GEN), réseau de 750 formations aux métiers du numérique labellisées par l’Etat, a vu la part des profils éloignés de l’emploi fortement augmenter parmi les personnes qu’elle a formées en 2019, selon le bilan présenté mardi 23 juin.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte