Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Le chinois Ehang va faire de Guangzhou son laboratoire à ciel ouvert des drones-taxis

Juliette Berne , , , ,

Publié le

Le 6 août 2019, Ehang a annoncé sa volonté de tester les taxis volants et drones de transport de marchandises à grande échelle dans la ville chinoise de Guangzhou.

Le chinois Ehang va faire de Guangzhou son laboratoire à ciel ouvert des drones-taxis
L'implantation de Ehang à Guangzhou se fera en partenariat avec les sociétés de livraisons DHL-Sinotrans et Yonghui.

Le 6 août 2019, le fabricant de drones Ehang annonce avoir choisi la ville de Guangzhou (Chine) comme terrain d'essai pour mettre en place un réseau dense de transports de personnes et de marchandises par drones. Il s'agira notamment de créer une sorte de "tour de contrôle" pour drones, système de surveillance de l'espace aérien urbain, pour éviter les collisions. La société va aider les autorités à créer des règles de base pour assurer la sécurité des vols.

 


Ehang va tester plusieurs configurations de vertiports, des pistes de décollage et d'atterrissage verticaux situés sur les points hauts de la ville. L'entreprise va aussi expérimenter des scénarios d’applications pratiques avec des partenaires, notamment dans le domaine médical. Ehang a déjà collaboré avec le livreur DHL et les supermarchés Yonghui.

Guangzhou, avec ses 12 millions d'habitants, est l'une de ces mégacities chinoises asphyxiées par la pollution et la congestion, où les drones pourraient permettre de fluidifier le trafic.

La guerre des taxi-drones continue

Bien qu’Ehang soit la première société de taxi-drones en Chine à avoir fait voler publiquement l’un de ces véhicules avec des passagers en février 2018, la concurrence avec les Etats-Unis fait rage. Boeing a fait voler son premier prototype de taxi-drone nommé PAV en janvier dernier en Virginie et que Uber Eats annoncé au mois de juin le début des tests pour livrer ses repas par drones dans la région de San Diego en s’alliant avec McDonald’s tandis que Uber Elevate travaille activement à développer son système de taxis volants.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle