Economie

Edouard Martin sur Florange : "La colère est toujours là et la blessure béante"

Elodie Vallerey

Publié le

Interrogé sur France Inter ce 24 novembre alors que François Hollande se déplace sur ses terres, le député européen et ex-syndicaliste CFDT de l'usine ArcelorMittal de Florange (Moselle) Edouard Martin revient sur la fermeture des hauts-fourneaux de ce site sidérurgique.

Edouard Martin sur Florange : La colère est toujours là et la blessure béante

Edouard Martin et François Hollande seront réunis sur le site ArcelorMittal de Florange (Moselle) ce 24 novembre pour l'officialisation du lancement de la plate-forme publique de recherche et développement industriel dans le domaine de la métallurgie à Uckange.

Mais depuis la dernière visite présidentielle en septembre 2013, l'ex-métallo, fer de lance de la lutte syndicaliste sur le site sidérurgique, est devenu député européen sous les couleurs du Parti socialiste. 

"le même coup dans cinq ans"

Interrogé ce matin sur France Inter, Edouard Martin a confié vouloir "demander (au président de la République, ndlr) de presser le démarrage de ce centre public de recherche, parce que c'est ce qui va relocaliser des emplois en Lorraine et en France".

A propos de la fermeture des hauts-fourneaux de Florange, début 2013, par le groupe ArcelorMittal, l'ex-syndicaliste assure que "la tristesse et la colère sont toujours là, et cette fermeture restera pendant longtemps une blessure béante (...)".

"Maintenant il faut se tourner vers l'avenir et faire en sorte que le site soit pérennisé de manière définitive avec la production d'acier de très haute qualité, qui se vend très bien en ce moment", a-t-il défendu.

"J'ai peur que Mittal nous refasse le même coup dans cinq ans", a déploré l'élu, saluant tout de même le "signal positif" véhiculé par la trentaine d'embauches en CDI à Florange annoncées ce week-end par le groupe sidérurgique. "On reprend la dynamique des embauches même si elles sont à la marge, insuffisantes"

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte