Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Edito] Pour un plat de lentilles

Publié le

[Edito] Pour un plat de lentilles
Christine Kerdellant
© DR

Non, les fakes ne sont pas l’apanage des réseaux sociaux, et leurs auteurs pas forcément des professionnels de l’intox. On entend des contre-vérités dans tous les médias, et dans la bouche des hommes politiques les plus en vue, surtout quand il s’agit de critiquer l’Europe. « Je vais prendre un exemple qui me tient à cœur, celui de la lentille verte du Puy-en-Velay […], dénonçait Laurent Wauquiez sur France Inter le 25 octobre. On a interdit beaucoup de produits dans la culture de la lentille verte, ce qui fait qu’aujourd’hui c’est sans doute une des lentilles avec le plus grand degré de pureté. Mais on laisse rentrer la lentille du Canada, qui elle n’applique absolument pas les mêmes contrôles que chez nous, et sans même qu’il y ait d’information du consommateur… »

Cette affirmation du futur patron des Républicains laisse penser que la lentille du Puy-en-Velay va être pénalisée par le Ceta*, que l’Europe va s’en laver les mains, et que le consommateur sera floué puisque nous acceptons les produits étrangers sans le moindre contrôle. Or, ce sont trois contre-vérités flagrantes. À croire que l’intéressé a lu trop vite ses notes lorsqu’il a révisé le chapitre « lentilles » ou « Ceta ». Une seule chose est sûre : il n’en a pas parlé avec les producteurs de lentilles de sa région. Car eux se réjouissent de cet accord qui va protéger, enfin, leur label ! Parce que le Ceta reconnaît et protège 42 indications géographiques françaises, dont les lentilles du Puy, les Canadiens ne pourront plus utiliser cette appellation pour vendre les leurs aux États-Unis, voire en Europe du Nord, comme aujourd’hui.

Cela dit, le cahier des charges des lentilles françaises est effectivement plus rigoureux que celui des canadiennes. Et pour cause : les producteurs ont choisi d’être AOP (appellation d’origine protégée) et AOC (appellation d’origine contrôlée) ; un label se mérite… et permet de se différencier. Les lentilles bas de gamme, elles, n’en ont pas : le consommateur est donc informé.

Laurent Wauquiez n’est pas le seul à traiter toutes les informations avec un biais, à crier au complot ou à chercher de préférence le côté sombre de la force. Cette stratégie est courante lorsqu’on est opposant. Malheureusement, cette tendance à noircir le tableau est aussi, trop souvent, une attitude naturelle pour beaucoup d’entre nous, en particulier face au changement.

C’est ce tropisme pessimiste qu’a voulu combattre une organisation patronale, l’U2P, qui résulte de la fusion récente de l’UPA et de l’Unapl, et regroupe les deux tiers des entreprises françaises. En amont des journées destinées à parler de la transformation numérique de ces très petites entreprises de l’artisanat, du bâtiment, du commerce, ou des professions libérales, les organisateurs avaient invité un coach humoriste, Michel Poulaert. Il a rappelé que notre perception du bonheur ne dépendait pas de nos conditions de vie – ou seulement à 10 % – , mais qu’elle dépend à 50 % de notre ADN. Mauvaise nouvelle. La bonne nouvelle, c’est que le reste – 40 % – se cultive. La perception que nous nous faisons d’une situation conditionne la manière dont nous la vivons. Nous avons donc le pouvoir de créer notre réalité. Quand certains font la grimace, d’autres voient un festin dans un plat de lentilles, et une opportunité dans tout changement, même contraint. « J’ai de la chance » s’écrit aussi « J’aide la chance »... 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

24/11/2017 - 20h56 -

Un très bel édito, bravo, merci
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle