Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Edito] Morceaux choisis

Publié le

Dans ce numéro anniversaire résolument tourné vers le futur, vous ne trouverez ni histoire de l’automobile ni portraits d’industriels. Nous nous permettons un (seul) coup d’œil vers le passé. Voici quelques morceaux choisis de L’Usine, qui n’est devenue Nouvelle qu’en 1945… Savoureux !

[Edito] Morceaux choisis
En 1939, L’Usine affiche son patriotisme et son soutien à l’industrie française.

Les entreprises citées

1905 : Le machinisme en Amérique

« Alors que les constructeurs français font à la fois des locomotives, des machines fixes, des pompes et des charpentes, l’industriel américain s’en tient à une spécialité ou même à un article d’une spécialité. Telle usine ne fait que des tours ; telle autre, qui occupe 400 ouvriers, ne construit que des machines à fraiser. Il peut ainsi dresser son personnel et combiner son outillage en vue d’une production qui reste la même, et par la suite réduire au minimum la dépense de matière et d’énergie. Un exemple curieux en est donné par la fonderie de petites pièces de la maison Westinghouse, qui construit le frein à air comprimé appliqué à nos trains de voyageurs. Les ouvriers y sont répartis en groupes autour de longues tables attachées à une chaîne sans fin et animées d’un mouvement de translation assez lent. Les châssis passent successivement devant les équipes chargées des diverses opérations : remplissage, moulage, placement des noyaux, coulée, démoulage. Les pièces à fabriquer sont toujours les mêmes pour chaque table. On obtient ainsi une production énorme à des prix ridiculement bas. »

 

1906 : Le marché chinois s’ouvre

« Le moment semble favorable pour faire un effort en vue d’étendre le placement de produits sur les marchés de la Chine. On ne peut certes espérer des transactions considérables ni surtout lucratives pendant la première année, mais on aura vite réalisé un progrès appréciable si l’on est parvenu à faire connaître favorablement la marchandise. Pour atteindre ce résultat, il ne faut pas se borner à envoyer des échantillons, mais suivre la ligne de conduite tracée par les Japonais, les Allemands et les Anglais, qui font des consignations et observent rigoureusement les prescriptions du consignataire. »

 

1917 : Les inventions nouvelles

• « Graisseur : brevet déposé par M. Louis Renault. […] Le chapeau est verrouillé par une rondelle qui pousse un ressort, ladite rondelle glissant autour d’une section polygonale qui l’empêche de tourner.

• Mandrin différentiel : brevet déposé par M. André Citroën. Ce mandrin permet de serrer et desserrer en marche, au moyen de freins, une barre ou une pièce cylindrique. […] Il exige un effort musculaire très faible.

• Procédé de fabrication des tubes métalliques : brevet déposé par la société L’Air liquide. Ce procédé consiste à enfiler les uns dans les autres plusieurs tubes soudés dont l’épaisseur totale est égale ou supérieure à l’épaisseur que doit avoir le tube une fois qu’il est terminé […]. »

 

1923 : Les femmes ont leur place dans l’industrie

« À quel poste les destiner ? Est-ce à celui d’ingénieur ? Non, un ingénieur doit nécessairement avoir, en plus de ses connaissances techniques, qu’il ne serait peut-être pas prudent de faire acquérir à la femme, des connaissances pratiques liées à la fréquentation des chantiers. Mais la femme peut être la collaboratrice de l’ingénieur dans son bureau, pour classer ses documents, rédiger sa correspondance, et même les rapports sur les travaux qu’il conduit. »

 

1933 : Vu en URSS

« Le mot d’ordre lancé par Staline est de « rattraper et dépasser économiquement les pays capitalistes les plus avancés ». […] Reste que l’ouvrier russe n’a aucune hérédité mécanique, c’est un ouvrier du bois merveilleux, mais pour le travail du métal, c’est une autre affaire. Pour tenter de résoudre le problème, on met le producteur à l’honneur. Celui qui réalise un temps record ou même qui s’est fait remarquer par la bonne tenue de sa machine reçoit un petit drapeau rouge dont il orne sa machine. Quand l’effort est soutenu, on fait paraître sa photographie dans les journaux locaux et on lui donne des congés supplémentaires ou même un voyage à Moscou. Ceux qui se sont fait remarquer d’une façon spéciale ont reçu un hommage exceptionnel : leurs bustes ornent la principale allée du parc de la Culture à Moscou. […] Être sacré « oudarnik » (ouvrier de choc) est un honneur très recherché. C’est une espèce de nouvelle noblesse, quelquefois un peu encombrante pour les dirigeants du régime. L’oudarnik, conscient de sa valeur professionnelle, critique souvent d’une façon juste. Le gouvernement voudrait éviter que ces oudarniks ne prennent une influence politique. »

 

1934 : Pourquoi le Japon n’a pas d’industrie automobile

« Hors des villes, les chemins sont étroits et ne se prêtent pas à l’emploi de l’automobile. […] En ville, le grand nombre de piétons et d’enfants limite la vitesse à 20 km/h. […] L’industrie automobile reste embryonnaire, avec 100 000 véhicules pour 70 millions d’habitants. Les voitures américaines sont les plus nombreuses (97 %), puis les voitures françaises (50 voitures importées par an), puis les anglaises. »

 

1936 : Qu’est-ce qu’une bonne secrétaire ?

« Plusieurs études permettent de dresser le portrait de la bonne secrétaire : […] Ordre, minutie, agilité des doigts et adresse mécanique. Humeur égale et calme, ni timidité ni effronterie, pas trop de susceptibilité. Bonne audition, bonne vue, mains sèches. »

 

1938 : La France manque de soudeurs

« Il faut des soudeurs. Il en faudra de plus en plus et il faudra qu’ils soient de plus en plus qualifiés. Les écoles professionnelles sont-elles capables d’en former en assez grand nombre ? […] Malgré des intéressantes initiatives de l’industrie privée, malgré les cours, stages, examens organisés par l’Institut de soudure autogène, et malgré l’intérêt des Pouvoirs publics, le problème est posé. »

 

1955 : Pour Louis Armand, le nucléaire est la chance de l’Europe

« Louis Armand, président de la SNCF, estime qu’avec l’apparition de l’ère atomique, l’Europe est à un tournant économique historique, tout comme elle le fut naguère avec l’invention de la machine à vapeur et la découverte de l’électricité et du pétrole. « L’énergie nucléaire offre à l’Europe une chance de disposer en grande quantité d’énergie à prix de revient décroissant. C’est la première occasion qu’a l’Europe, en partant de zéro, de pratiquer une politique d’association et de solidarité qui permette à chaque pays de jouer les cartes de l’énergie atomique. Pris individuellement, aucun pays ne fait le poids, mais l’Europe réunira tous les éléments générateurs de réussite. »

 

1956 : Comment travaille un patron

« Les conseils de Jean Mantelet, industriel inventeur du moulin à légumes. « Dans tous mes agissements, j’applique ce vieil adage : ne rien faire ; tout faire faire ; ne rien laisser faire. » […] « Je n’aime pas consulter moi-même un dossier. Dans la mesure du possible, je fuis le téléphone. » « Je scinde mes grands problèmes en quatre catégories : problèmes humains ; stocks équilibrés ; trésorerie saine ; matériel et outillage en état. » […] « La sécurité de l’emploi est assurée à chacun. »

 

1968 : Comment traduire « hardware » et « software »

« Le Comité d’étude des termes techniques français préconise les équivalents que voici : « matériel » et « périgramme ». Ils l’ont emporté à la suite d’une vaste enquête sur hardouère et softouère, mécanoïde et programmoïde, quincaille et mentaille. » 

 

Réagir à cet article

Usine Nouvelle N°3496-3497

Vous lisez un article de l’usine nouvelle N°3496-3497

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2016 de L’Usine Nouvelle

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle