Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Edito] La voiture autonome, vite !

Publié le

[Edito] La voiture autonome, vite ! © DR

Au début, ils sont crispés, les mains sur le volant. Ils sont montés par la porte avant-gauche sans savoir qu’un autre conducteur, avec un volant et des pédales, est caché derrière la cloison, prêt à reprendre le contrôle à tout moment. Et puis, peu à peu, ils prennent confiance. Ils se relâchent, sortent leur smartphone. Alors on leur crée des situations de stress : un freinage d’urgence, un décalage un peu brutal ; ils reposent les mains sur le volant et regardent à nouveau la route. Mais au bout d’une demi-heure (pour les plus âgés !), ils se croient dans leur canapé. Ils ont une telle confiance dans les capacités du véhicule qu’ils prennent des photos, rédigent des e-mails… ou s’assoupissent. Et quand la voiture les alerte pour qu’ils reprennent le contrôle, il arrive qu’ils ne le fassent pas assez vite ; alors, d’autorité, elle stoppe sur le côté au bout de 10 secondes.

 

PSA a proposé à des conducteurs lambda de tester ses véhicules autonomes autour de Paris, puis dans d’autres régions ou pays. La rapidité avec laquelle les cobayes s’habituent à leur fonction de « conducteur-passager » l’a étonné. Au point qu’il se demande, comme d’autres constructeurs, si la période d’adaptation correspondant au niveau 3 d’autonomie aura vraiment lieu. Rappelons qu’il existe cinq niveaux d’automatisation (si l’on exclut le niveau 0, où le conducteur a un contrôle total et permanent des fonctions principales : moteur, accélérateur, freins). Le niveau 1 propose une assistance au conducteur, via l’ABS ou l’ESP, qui l’aide à garder la maîtrise du véhicule au moment du freinage. Le 2 correspond à une automatisation de fonctions combinées : régulateur de vitesse ou park assist, par exemple. Le niveau 3 est celui de la conduite autonome limitée : le conducteur peut céder le contrôle au système automatisé, mais il doit le reprendre dans certaines conditions d’utilisation (sortie d’autoroute, par exemple) ou en cas d’urgence, dès qu’on le lui demande. C’est ce qu’on appelle du eyes on, hands off (obligation de rester attentif à la route, mais sans nécessairement garder les mains sur le volant). Le niveau 4 est celui où l’on peut quitter le poste de conduite à l’intérieur de la voiture (hands off, eyes off, mind off), le véhicule pouvant même se rendre seul au garage, par exemple ; le niveau 5, enfin, est celui des véhicules totalement autonomes en toutes circonstances (robots-taxis…).

 

Théoriquement, à partir de 2020, des fonctions de conduite autonome de niveau 3 dans des situations prédéfinies (autoroute…) seront introduites. Mais cette phase est tellement compliquée à mettre en œuvre en raison des réglementations à modifier dans tous les pays que certains experts estiment que l’on pourrait passer aux niveaux 4 et 5 plus vite que prévu. Et ce serait bénéfique. Une étude réalisée par le Megacities Institute montre que dans les grandes villes, les nouvelles formes de mobilité éviteraient bien des gaspillages : « Près de la moitié des conducteurs n’effectuent jamais, avec leur voiture, un trajet de plus de 300 km, explique Franck Cazeneuve, le directeur smart cities chez Bosch et président du Megacities Institute, la majorité d’entre eux faisant moins de 5 000 km par an. » Nous perdons deux mois de travail chaque année dans les embouteillages. La voiture autonome est donc un enjeu de compétitivité – bref, une urgence ! 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus