Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Edito] L'industrie vue du ciel !

Publié le , mis à jour le 17/10/2017 À 10H54

 

 

Imaginez ! La pyramide du Louvre et ses panneaux de verre Saint-Gobain, vue d’hélicoptère. Le viaduc de Millau, une réalisation Eiffage, tel que l’admirent les avions : un sept-mâts aux voiles légères, posé entre deux montagnes. Plus loin, un parking immense couvert de Kadjars dont les carrosseries, vues du ciel, s’alignent telles une infinité de cubes colorés. Ici, un technicien marchant sur le mur d’un barrage, environné par le flot tumultueux, photographié à la verticale. Là, des éoliennes, fixées à vol d’oiseau, répondant à des avions disposés en étoile dans une aérogare. Puis des hauts-fourneaux aux tons orangés capturés, la nuit, par un drone…

L’industrie, avec ses sites aux formes graphiques ou ses réalisations à couper le souffle, exposée, exaltée, magnifiée, au moment où elle redécouvre l’envie d’aller de l’avant. Au moment où, la conjoncture aidant, l’on ose enfin parler de reconquête : en 2016 et 2017, il s’est ouvert plus de sites qu’il ne s’en est fermé, une première depuis dix ans. L’industrie glorifiée au moment où elle a besoin de forces vives, des soudeurs aux ingénieurs, pour entamer son redéploiement.

Il était une fois une exposition organisée par « L’Usine Nouvelle » pour montrer que l’industrie, comme la terre ou la mer, est magnifique – et magnifiée vue du ciel. Notre ambition ? Raconter « autrement » la métallurgie, le plastique, le verre ou le carton. Les chariots élévateurs ou la micromécanique. Poser sur un piédestal ce qui constitue le socle de notre économie. Émerveiller le spectateur ou l’obliger à changer de regard.

Il était une fois une envie : revaloriser, voire réhabiliter notre appareil productif pour montrer que nos usines sont bien plus glamour que l’arrière-cuisine d’un McDo. Il était une fois un rêve : faire revenir, massivement, les jeunes vers un univers qui a retrouvé son allant et rémunère souvent mieux que celui des services. Un monde qui offre des carrières et des métiers passionnants.

Cette exposition d’une quarantaine de clichés au format 1,80 m x 1,20 m, signés des plus grands photographes, devrait commencer en fin d’année ou au tout début 2018 et se dérouler en trois temps : d’abord, un dîner-vernissage dans un lieu parisien prestigieux (Petit Palais, École nationale des beaux-arts…) en présence de personnalités et des mécènes de l’événement. Ensuite, départ de l’exposition en tournée dans des écoles d’ingénieurs de Lyon, Lille, Marseille, Toulouse ou Bordeaux… Car ce sont ces jeunes que nous voulons convaincre de rejoindre les entreprises industrielles, et notamment celles dont les réalisations seront exposées. Un QR code devrait accompagner certaines photos et guider le visiteur vers le site internet du sponsor, en lui proposant par exemple une visite virtuelle d’usine. La phase trois sera celle de l’exposition parisienne, dans un lieu central en plein air – idéalement, les grilles des jardins du Luxembourg. Un beau livre sera réalisé en parallèle, pour immortaliser le travail des artistes.

L’événement devrait donc s’étaler sur un an et demi au total. Il accompagnera, à sa manière, l’ensemble des initiatives qui visent à redonner de grandes ambitions à notre industrie : la fusion du GFI et du Cercle de l’industrie, la french fab et le programme de la BPI pour faire grandir, en accéléré, 4 000 PME-ETI en s’appuyant sur les filières industrielles. 

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus