Economie

EDF et Engie prêts à mettre au pot pour éviter l’embrasement sur les retraites

, , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Analyse Parmi les régimes spéciaux que la réforme des retraites veut faire entrer dans une logique universelle, on compte celui des industries électriques et gazières (IEG). 140 000 salariés travaillant majoritairement chez EDF et Engie qui pourraient, s’ils se mobilisaient encore plus fortement, compliquer la situation du gouvernement. En réalité, les partenaires sociaux de la branche se consultent depuis des mois pour aménager une transition qui serait financée principalement par les employeurs. Encore faut-il parvenir à un accord et en faire accepter le principe par l’exécutif.  

EDF et Engie prêts à mettre au pot pour éviter l’embrasement sur les retraites
Dans une centrale EDF, des salariés avec une retraite spéciale qu'ils ne veulent pas perdre
© Entreprises et découverte

"Nos employeurs ne veulent pas mettre le feu au corps social et pendant toute la durée de la concertation ils ont dit au gouvernement, laissez-nous gérer un dispositif au sein de la branche dans le respect de la future loi", confie William Viry-Allemoz, secrétaire général de la CFE-CGC énergie. Le syndicaliste est l’un des gardiens du régime de la branche des IEG, l’un des principaux régimes spéciaux, avec celui de la SNCF et de la RATP, appelés à disparaître dans la réforme de la retraite. Depuis 18 mois ont lieu des discussions informelles entre certains syndicats et le patronat de la branche. Une branche qui compte 158 entreprises mais en réalité deux, EDF et Engie, qui concentrent 90 % des 140 000 salariés concernés, dont 85 % chez EDF avec ses filiales Enedis et RTE.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte