EDF et Engie prêts à mettre au pot pour éviter l’embrasement sur les retraites

Parmi les régimes spéciaux que la réforme des retraites veut faire entrer dans une logique universelle, on compte celui des industries électriques et gazières (IEG). 140 000 salariés travaillant majoritairement chez EDF et Engie qui pourraient, s’ils se mobilisaient encore plus fortement, compliquer la situation du gouvernement. En réalité, les partenaires sociaux de la branche se consultent depuis des mois pour aménager une transition qui serait financée principalement par les employeurs. Encore faut-il parvenir à un accord et en faire accepter le principe par l’exécutif.

 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

EDF et Engie prêts à mettre au pot pour éviter l’embrasement sur les retraites
Dans une centrale EDF, des salariés avec une retraite spéciale qu'ils ne veulent pas perdre

"Nos employeurs ne veulent pas mettre le feu au corps social et pendant toute la durée de la concertation ils ont dit au gouvernement, laissez-nous gérer un dispositif au sein de la branche dans le respect de la future loi", confie William Viry-Allemoz, secrétaire général de la CFE-CGC énergie. Le syndicaliste est l’un des gardiens du régime de la branche des IEG, l’un des principaux régimes spéciaux, avec celui de la SNCF et de la RATP, appelés à disparaître dans la réforme de la retraite. Depuis 18 mois ont lieu des discussions informelles entre certains syndicats et le patronat de la branche. Une branche qui compte 158 entreprises mais en réalité deux, EDF et Engie, qui concentrent 90 % des 140 000 salariés concernés, dont 85 % chez EDF avec ses filiales Enedis et RTE.

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement