Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Economie, CICE, loi travail, Macron, 2017... l'intervention de François Hollande en 5 phrases

, , ,

Publié le

Vidéo Au plus bas dans les sondages, le chef de l'Etat était hier soir sur France 2 dans le cadre de l'émission "Dialogues Citoyens".

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Sur la situation économique

 "Oui ça va mieux : il y a plus de croissance, il y a moins de déficits, il y a moins d'impôts, plus de compétitivité, de marge pour les entreprises, il y a aussi plus de pouvoir d'achat pour les salariés."

 

 

Sur le chômage et le CICE

"Nous sommes aujourd'hui sur un rythme de créations nettes d'emplois. Par exemple, en 2016, nous pensons que nous pourrons créer 150 000, 160 000 emplois nets"

Le Crédit impôt compétitivité emploi (CICE) "va représenter une aide de 40 milliards d'euros" l'an prochain. Pour le chef de l'Etat, si l'investissement "est reparti, c'est bien parce qu'il a eu ce soutien". Ce dispositif a également "servi à mieux rémunérer les salariés (...) c'était ce que je cherchais aussi (...) qu'on puisse leur restituer une partie de ce qu'allait être le bénéfice des entreprises (...) et enfin il y a eu des embauches, il faut qu'il y en ait encore davantage".

 

Sur la loi travail

"Le projet de loi travail ne sera pas retiré, mais qu'il y ait des corrections, qu'il y ait des discussions avec les organisations syndicales, en tout cas celles qui, maintenant, comprennent le sens et même appuient cette réforme, oui"

François Hollande est également revenu sur la loi portée par la ministre Myriam El Khomri face à la cheffe d'entreprise Anne-Laure Constanza, la pdg du site de e-commerce Enviedefraise.fr

 

 

 

Sur Emmanuel Macron et son mouvement "En Marche"

Emmnanuel Macron "est un promoteur de l'innovation technologique, c'est sa tâche. Ensuite, qu'il veuille s'adresser aux Français, aller chercher des idées nouvelles, aller les convaincre, je ne vais pas l'en empêcher.

"Il est dans l'équipe et sous mon autorité (...) J'en suis sûr parce que c'est, entre nous, non pas simplement une question de hiérarchie, il sait ce qu'il me doit, c'est une question de loyauté personnelle et politique"

 

 

Sur 2017

François Hollande annoncera sa décision quant à une éventuelle candidature pour un second mandat à l'Elysée en 2017 "à la fin de l'année", 

"J'ai engagé une politique qui produit des résultats et qui en produira encore d'avantage". "Je demanderai à être jugé sur la question du chômage"

 

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle