Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Donald Trump relance la guerre commerciale avec la Chine

Sylvain Arnulf , , ,

Publié le

Le président américain a annoncé l’instauration de nouveaux droits de douane de 10% sur de nombreux produits importés de Chine dès le 1er septembre.  

Donald Trump relance la guerre commerciale avec la Chine © Flickr - Michael Vadon - c.c

Nouvel acte dans la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis. Pour mettre la pression sur Pékin dans leurs négociations commerciales, qui n’avancent pas assez vite à son goût, Donald Trump a annoncé dans une série de tweets l’instauration de droits de douane l’ensemble des produits chinois importés. Une taxe de 10% sera imposée sur 300 milliards de dollars de produits jusqu’ici épargnés. Et le président américain se laisse la possibilité d’aller jusqu’à une hausse des tarifs douaniers de 25% sur l’ensemble des produits fabriqués en Chine et importés aux Etats-Unis.

Ce ne sont pas les entreprises chinoises qui vont payer ces droits de douane mais bien les importateurs américains et par ricochet, les consommateurs du pays. L’extension des droits de douane touche désormais des produits finis et pas seulement des matériaux bruts, laissant craindre une flambée des prix des biens de consommation courante dans les magasins américains.

Les marchés ont très mal réagi à cette annonce surprise de Trump. Les tweets présidentiels ont stoppé net l'avance initiale de Wall Street, fait plonger les cours du pétrole de 8% et mis un terme à dix séances de hausse du dollar.  La Bourse de Tokyo a également clôturé en baisse ce 2 août, l'indice Nikkei a perdu 2,11%.

Le ministre chinois des affaires étrangères Wang Yi a estimé qu’’ "Imposer des droits de douane n'est en aucune façon une manière constructive de résoudre les frictions économiques et commerciales". Les négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis doivent reprendre début septembre, dans ce climat houleux.

Avec Reuters

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

02/08/2019 - 09h46 -

C'est quand même un comble de parler de flamber des prix lorsqu'on sait que ce qu'on achète aux autres augmente le chômage du pays, qu'en fin de compte ce sont bien les consommateurs qui payent tout ça ! Avec une différence quand même ? C'est que lorsqu'un pays fabrique ses propres besoins, ce sont ses habitants qui profitent de la richesse ainsi crée .Alors que lorsqu'on fait fabriquer ailleurs, se sont les groupes internationaux qui possèdent aussi les médias , qui font travailler les enfants ,qui crée des conditions de travail infernales, qui se fichent des pollutions qu'ils provoquent et qui s'en mettent plein les poches sans bénéfice pour les autres !
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle