Economie

Donald Trump et Emmanuel Macron calment le jeu sur la taxe GAFA française

, , , ,

Publié le , mis à jour le 21/01/2020 À 07H25

La France et les États-Unis vont-ils trouver un accord sur la "taxe GAFA" française ? Le président français Emmanuel Macron a parlé le 20 janvier de discussions en bonne voie sur la fiscalité du numérique avec le dirigeant américain Donald Trump.

Donald Trump et Emmanuel Macron calment le jeu sur la taxe GAFA française
Le président français Emmanuel Macron et le chef d'État américain Donald Trump. /Photo prise le 3 décembre 2019/REUTERS/Ludovic Marin
© POOL

Le président américain Donald Trump s'est engagé auprès d'Emmanuel Macron à ne pas imposer de sanctions en riposte à la taxe française sur le numérique d'ici la fin des négociations en cours au sein de l'OCDE, a appris Reuters lundi 20 janvier de source diplomatique. Les chefs d'États, qui se sont entretenus dimanche 19 janvier par téléphone, sont convenus de laisser les négociations se poursuivre jusqu'à la fin de l'année 2020 dans le cadre de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

"Éviter toute escalade des tarifs"

"Excellente discussion avec Donald Trump sur la fiscalité du numérique, a tweeté pour sa part le président français. Nous allons travailler ensemble sur un bon accord pour éviter toute escalade des tarifs."

Une nouvelle réunion est prévue mercredi 22 janvier à Davos (Suisse) lors du Forum économique mondial entre le ministre français de l'Économie Bruno Le Maire, le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin et le secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurria.

La menace de ripostes américaines

L'idée d'un impôt sur les "GAFA" (Google, Amazon, Facebook, Apple, entre autres géants du numérique) divise les États-Unis et les pays européens, notamment la France qui s'est dotée de sa propre taxe, s'attirant les foudres de Washington qui menace de riposter par des droits de douanes.

"Nous sommes prêts à faire des pas dans la direction des États-Unis, nous en avons proposé un certain nombre, j'espère que nous aurons un accord mercredi [22 janvier]", a déclaré lundi 20 janvier sur LCI Bruno Le Maire.

Avec Reuters (Michel Rose; version française Bertrand Boucey et Henri-Pierre André)

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte