Donald Trump encourage le boycott de Harley-Davidson

Le président des États-Unis, Donald Trump, a condamné une nouvelle fois, sur Twitter dimanche 12 août, la décision du constructeur de motos américain Harley-Davidson de délocaliser sa production. Celle-ci a été prise fin juin pour se prémunir de la guerre des tarifs douaniers que se livrent l’Europe et les États-Unis.

Partager
Donald Trump encourage le boycott de Harley-Davidson
Le président des États-Unis, Donald Trump, s'en est une nouvelle fois pris au constructeur de motos américain Harley-Davidson sur Twitter en encourageant le boycott, dimanche 12 août.

Donald Trump a une nouvelle fois fustigé Harley-Davidson sur Twitter, le dimanche 12 août. Sur le réseau social, le président des États-Unis a encouragé le boycott du constructeur de motos américain.

“De nombreux propriétaires de Harley-Davidson prévoient de boycotter l’entreprise si la production part à l’étranger. Parfait ! La plupart des autres compagnies viennent vers nous, y compris des concurrents de Harley. Très mauvaise décision ! les États-Unis joueront bientôt sur un pied d’égalité, voire feront mieux”, a-t-il déclaré.

Ces allégations font référence au choix du constructeur, fin juin, de délocaliser la production de deux roues hors des États-Unis afin d’éviter l’augmentation des tarifs douaniers décidée par l’Union Européenne. Bruxelles avait annoncé, quelques jours plus tôt, élever de 6% à 31% le niveau de taxes en représailles à la décision de l'administration Trump de surtaxer l'acier et l'aluminium importés aux États-Unis.

À LIRE AUSSI

Quelles sont les armes au service de l'Europe dans la guerre commerciale avec les Etats-Unis

Un surcoût de 80 à 100 millions de dollars pour Harley

Harley avait justifié sa position en estimant que continuer l’importation de motos produites sur le sol américain en Europe représenterait un surcoût estimé entre 30 et 45 millions de dollars (26 et 39 millions d’euros) sur la fin de l’année 2018, soit entre 80 et 100 millions de dollars (70 et 88 millions d’euros) sur l’année pleine.

Donald Trump avait alors immédiatement condamné le constructeur sur Twitter : “Surpris que de toutes les compagnies Harley-Davidson soit la première à hisser le drapeau blanc. Je me suis battu dur pour eux et finalement ils ne vont pas payer les droits de douane dans l’UE, qui nous ont fait très mal au commerce : 151 milliards dollars. Les taxes sont juste une excuse pour Harley - Soyez patients !”

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Data Steward F/H

ORANO - 22/01/2023 - CDI - Châtillon

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

31 - Colomiers

Maîtrise d'oeuvre pour le projet d'aménagement paysager de la cour de l'école élémentaire Jules-Ferry

DATE DE REPONSE 03/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS