Economie

Devenir "une entreprise à mission", ça changera quoi pour Danone ?

Gaëlle Fleitour , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Lors de sa prochaine assemblée générale le 26 juin, Danone veut faire adopter par ses actionnaires son passage à une "entreprise à mission". Une révolution ? Concrètement, quels changements cela génèrera-t-il dans les activités, la communication ou la mission du numéro un français de l'agroalimentaire? L'Usine Nouvelle fait le point.

Devenir une entreprise à mission va-t-il transformer Danone ?
"La situation actuelle exige des entreprises qu’elles apportent plus que jamais la preuve de leur utilité sociale", justifie Emmanuel Faber, le PDG de Danone.
© photo pascal Guittet

Veolia, EDF, Suez… Face à la crise monumentale générée par la pandémie de Covid-19, de nombreuses entreprises revoient actuellement leur raison d’être. Au sein des entreprises du CAC 40, le numéro un français de l’alimentaire Danone a décidé d’aller un cran plus loin et de devenir "la première Entreprise à Mission cotée" selon la forme introduite par la loi PACTE en 2019. Il entend ainsi faire voter, lors de la prochaine assemblée générale de ses actionnaires qui se tiendra le 26 juin 2020, l’inscription dans ses statuts de sa "Raison d’être", les objectifs sociaux, sociétaux et environnementaux qui constitueront sa "mission" de long terme, ainsi que les nouvelles modalités de gouvernance pour contrôler leur suivi.

"La situation actuelle exige des entreprises qu’elles apportent plus que jamais la preuve de leur utilité sociale, et des marques qu’elles renforcent leurs engagements afin de garder la confiance des consommateurs", alors que la crise du Covid-19 les a conduites à intervenir "dans des champs d’expertise qui dépassent très largement le business as usual : santé, solidarité, inclusion...", justifie Emmanuel Faber, le PDG de Danone. Mi-avril, l'entreprise s'est ainsi engagée par exemple dans un plan de soutien de 250 millions d'euros à ses clients et fournisseurs, après avoir été l'un des premiers industriels français à annoncer le versement de la prime Macron à ses employés et maintenir l'ensemble des emplois et des salaires.

Alors concrètement, que changerait le fait de "devenir une entreprise à mission" pour Danone ?

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte