Deux femmes, dont une Française, nommées à des postes clés de l’Union européenne

Les 28 chefs des Etats membres se sont réunis, le 2 juillet, à Bruxelles pour désigner les nouveaux dirigeants de l’Union européenne. Deux figures féminines se sont distinguées lors de ces négociations : la française Christine Lagarde, directrice du Fonds monétaire international, prendra la tête de la Banque centrale européenne (BCE) et l'actuelle ministre de la défense allemande, Ursula von Der Leyer, dirigera la Commission européenne. 

Partager
Deux femmes, dont une Française, nommées à des postes clés de l’Union européenne
La nomination de deux femmes à des postes clés marquerait un tournant.

Enfin! Les 28 dirigeants de l’Union européenne se sont mis d'accord à Bruxelles pour désigner les présidents de quatre postes clés : la Commission européenne, le Conseil, la Banque centrale européenne (BCE), et le haut représentant pour les affaires étrangères. Les tractations ont été difficiles au sein d'une Europe marquée par de fortes divisions.

C’est finalement un casting féminin qui s'est dessiné pour deux "top jobs" européens. La française Christine Lagarde, directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) et ancienne ministre de l'Economie et des Finances, va succéder à Mario Draghi à la tête de la BCE. Ce dernier devrait quitter ses fonctions fin octobre.

Le duo France-Allemagne a pesé

Selon le quotidien allemand Die Welt, la ministre de la Défense allemande Ursula von der Leyer aurait été proposée à la tête de la Commission européenne par le tandem France-Allemagne... qui a finalement eu gain de cause.

Agée de 60 ans, Ursula von der Leyer fut successivement ministre fédérale de la famille puis ministre des affaires sociales sous le gouvernement d’Angela Merkel. Selon une source diplomatique, son nom aurait été suggéré par le président français Emmanuel Macron. La chancelière allemande Angela Merkel n'était pas contre. En effet, Ursula von der Leyer, membre de la CDU, est une proche alliée politique d'Angela Merkel.

Le Premier ministre belge sortant Charles Michel deviendra le président du Conseil Européen, tandis que l'espagnol Josep Borrell sera le chef de la diplomatie européenne.

De nombreux échecs essuyés

C'est un véritable feuilleton qui prend ainsi fin. Car le 30 juin, une proposition faite par l’Allemagne, la France, l’Espagne et les Pays-Bas semblait en passe d’être acceptée : le social-démocrate néerlandais Frans Timmermans pour la Commission, l’Allemand Manfred Weber, chef de file du PPE, pour le Parlement et un couple PPE-libéral pour le Conseil et le Haut représentant.

Les chefs d’Etat s’étaient déjà auparavant les 20 et 21 juin pour tenter de désigner un successeur à la tête de la Commission européenne. Ces deux journées s’étaient soldées par un échec.

Les députés doivent pour leur part élire le 3 juillet le président du Parlement européen.

0 Commentaire

Deux femmes, dont une Française, nommées à des postes clés de l’Union européenne

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS