Deux candidats à la tête du Medef se rallient à Patrick Martin

Fabrice Le Saché et Pierre Brajeux ont choisi de faire candidature commune à la présidence du Medef avec Patrick Martin, estimant partager "les mêmes constats pour l'avenir" du syndicat patronal.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Deux candidats à la tête du Medef se rallient à Patrick Martin
Patrick Martin est PDG de Martin-Belaysoud Expansion et président du Medef Auvergne-Rhône Alpes

Ils étaient neuf, ils ne sont désormais plus que sept. Trois prétendants à la présidence du Medef ont annoncé jeudi 26 avril faire une candidature commune, dans une optique de "rassemblement". Fabrice Le Saché et Pierre Brajeux se rallieront donc à Patrick Martin, PDG du spécialiste de la distribution de fournitures industrielles Martin-Belaysoud Expansion et président du Medef Auvergne-Rhône Alpes. Ils retireront officiellement leurs candidatures le 4 mai, jour de la publication de la liste officielle des prétendants, dans la foulée de "l'annonce de leur validation par le comité statutaire du Medef".

"L'unité et le collectif doivent primer"

"L'unité et le collectif doivent primer pour l'avenir de notre mouvement", expliquent-ils dans leur communiqué commun, estimant partager "les mêmes constats pour l'avenir" du syndicat patronal. Ils seraient "d'ores et déjà au travail" pour présenter prochainement "leur ambition et leur vision commune". A leurs yeux, le Medef est confronté à des "enjeux majeurs" comme "la recomposition de ses missions traditionnelles (paritarisme, dialogue social et lobbying)" ou "la nécessité d'améliorer son attractivité".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Patrick Martin avait été le premier candidat à avoir annoncé sa candidature, début décembre. Il veut en finir avec un Medef trop parisien: "Les chefs d’entreprise en ont marre de découvrir sur le terrain les conséquences des décisions prises à Paris". Comme sur le sujet de l’apprentissage, qui l’avait mis en porte-à-faux avec le conseil régional...

Pierre Brajeux est le président-fondateur de l’entreprise de sécurité privée Torann-France et patron du Medef des Hauts-de-Seine. A 35 ans, Fabrice Le Saché était quant à lui le benjamin de la compétition, fondateur d'Aera Group, une société de conseil et de négoce spécialisée sur les financements verts.

Une seule femme dans la course

La date de clôture des candidatures pour la succession à Pierre Gattaz a été fixée au 3 mai. L'élection se déroulera le 3 juillet.
Le prochain président de l’organisation patronale devra composer avec un président de la République, Emmanuel Macron, aux positions favorables aux entreprises. "J’ai fait cinq ans face à François Hollande, avec des attaques répétées, des contraintes complémentaires à gérer, des taxes à éviter (…) très souvent, trop souvent, en défensif, analyse Pierre Gattaz. Le rôle du Medef va changer, vers un rôle plus économique que social." Son seul regret, formulé il y a quelques semaines : qu’aucune femme ne soit candidate.

Erreur réparée par l’annonce le 21 mars dans Les Echos de la candidature de Dominique Carlac'h, responsable du comité sport et présidente de la commission dynamique entrepreneuriale du Medef.

A LIRE AUSSI

Cette commission dépend du pôle "entrepreneuriat croissance" présidé par Thibaut Lanxade. Sans même parler de parité, cette élection exclusivement masculine n’était pas très tendance et en interne Pierre Gattaz se démenait depuis quelques temps pour susciter des vocations.

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS