Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Des salariés de l’industrie de moins en moins exposés aux risques physiques

Cécile Maillard ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Etude L’exposition des salariés français aux risques physiques ou chimiques continue à diminuer, notamment dans l’industrie. Sauf pour les nuisances sonores, qui ont beaucoup augmenté depuis les années 90.

Des salariés de l’industrie de moins en moins exposés aux risques physiques © Hubert Raguet/IJL/CNRS Photothèque

Le nombre de salariés portant des charges lourdes, en baisse régulière depuis les années 90, diminue fortement entre 2010 et 2017, montre une enquête de la Dares (ministère du Travail) sur les risques professionnels : en 2017, 4,7% des salariés français portent plus de 20 heures par semaine, contre 6,4% en 2010. Dans l’industrie, dans le même temps, leur proportion passe de 7,9% à 4,8 %.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle