Des drones toulousains au cœur du projet Coopol de secours et de sécurité publique

Le projet Coopol, piloté par Thales, vise à doter les forces de secours et de sécurité d'un système de drones adaptés à leurs besoins. Labellisé par trois pôles de compétitivité, le projet mobilise 10 partenaires, dont le fabricant de drones Airborne Concept.

Partager
Des drones toulousains au cœur du projet Coopol de secours et de sécurité publique

Une belle vitrine technologique pour Airborne Concept. Spécialisée dans la conception de nouvelles générations de drones et dans le développement d'équipements embarqués sur drones, cette start-up toulousaine, créée en janvier 2014, est un partenaire majeur d'un projet collaboratif piloté par Thales. L’ambition : développer une solution globale de soutien aux forces de secours et de sécurité, s'appuyant sur l'utilisation de drones. Baptisé Coopol (Capacité d'appui aux opérations de secours et police), ce projet bénéficie d'une triple labellisation de la part des pôles de compétitivité Systematic (Ile-de-France), SCS (Solutions communicantes sécurisées – PACA) et Aerospace Valley (Occitanie et Nouvelle Aquitaine) et a été retenu lors du 21e appel à projet du Fonds unique interministériel (FUI). Après une phase préliminaire de quelques mois et la constitution du consortium, le projet vient de démarrer.

10 partenaires dont 3 PME innovantes

Coopol associe pas moins de 10 partenaires. Aux côtés de Thales (dont des équipes de Thales Services et de Thales Communications et Sécurité), on retrouve des partenaires de la recherche publique, dont le LIST, laboratoire du CEA Tech spécialisé dans les systèmes numériques intelligents, le Ceraps (Centre d'Études et de Recherches Administratives, Politiques et Sociales) et l'IFSTTAR (Institut français des sciences et technologies des transports, de l'aménagement et des réseaux), mais aussi la brigade des sapeurs-pompiers de Paris et la Préfecture de Police, l'école d'ingénieur Eurecom, à Biot (Alpes-Maritimes) et 3 PME innovantes, Geoconcept, Ektacom et Airborne Concept, chacune mobilisée sur un volet spécifique du projet. Ainsi, Geoconcept, basée à Bagneux (Hauts-de-Seine), est en charge du développement d'un système d'information géographique dédié, capable de visualiser en temps réel la position des drones dans l’espace et de faciliter une planification dynamique de leurs trajectoires. De son côté, Ektacom, aux Ulis (Essonne), apporte son savoir-faire en intégration de solutions vidéo embarquées et sécurisées. Quant à Airborne Concept, installée à Cugnaux (Haute-Garonne), dans la proche banlieue toulousaine, elle assure à la fois la fabrication des plateformes volantes, l'intégration des systèmes embarqués, les tests et la formation des pilotes.

Un système global associant des vols outdoor et indoor

Le projet est particulièrement complexe. «Il s'agit d'assurer des vols à très basse altitude, parfois en essaim, dans des environnements qui peuvent être difficiles, en évitant les obstacles, en assurant de la surveillance à la fois en outdoor et indoor, avec une capacité d'identification très précise, parfois de cibles mobiles, et avec des moyens de communication à la fois cryptés et durcis », souligne Alexandre Ricard, directeur financier et co-fondateur d'Airborne Concept, aux côtés de Arnaud Le Maout, pilote et ancien commandant des Forces spéciales de l'Armée de l'Air. Pour cela, il faudra des drones à la fois petits, agiles, autonomes et robustes. « Nous prévoyons une plateforme modulaire, avec la possibilité d'adapter des équipements en fonction des missions », précise Alexandre Ricard. Le consortium s'est donné trois ans pour aboutir et mobilise un budget global de 4,5 millions d'euros, dont 1,8 million d'euros de subventions. Une première preuve de concept est attendue à échéance de fin 2017.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Innovation

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Responsable activités chez Aibus site de St Nazaire F/H

Safran - 20/01/2023 - CDI - Saint-Nazaire

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

13 - ERILIA

Construction de 46 logements collectifs à Morières-les-Avignon (84)

DATE DE REPONSE 28/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS