Technos et Innovations

Deepfakes sur smartphone, du fun et des dérives

Marion Garreau ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Deepfakes sur smartphone, du fun et des dérives © Doublicat

Difficile de passer à côté du phénomène de l’été. Sur les réseaux sociaux, chacun y est allé de sa petite vidéo où son visage remplaçait celui de Britney Spears, Shakira ou Justin Bieber en plein clip. Elles ont été générées avec l’application de deepfakes Doublicat, qui a connu un immense succès. Fin juillet, elle était numéro deux des téléchargements sur le portail Google Play.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Usine Nouvelle N°3670-3671

Vous lisez un article de l’usine nouvelle N°3670-3671

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2020 de L’Usine Nouvelle

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte