Economie

[Déconfinement, jour 10] L'activité repart, la consommation électrique aussi

Rémi Amalvy , , , ,

Publié le

Le déconfinement apporte son lot de bonnes et de mauvaises nouvelles. Renault pourrait fermer des usines en France, le nombre de salariés en chômage partiel continue d'augmenter et la SNCF aurait bien besoin d'aide. D'un autre côté, la consommation d'électricité -donc l'activité - repart. 

[Déconfinement, jour 10] L'activité repart, la consommation électrique aussi
Après avoir chuté pendant le confinement, la consommation électrique pourrait bientôt retrouver des niveaux normaux.
© Anthony Indraus / Unsplash

[La tendance] Depuis le déconfinement, la consommation électrique remonte

Au plus fort de la crise, la consommation d'électricité en France a baissé de 20 % par rapport à une période normale, selon les derniers chiffres du gestionnaire réseau RTE. Depuis, elle remonte. La baisse n'était plus que de 9 % au 11 mai. Après avoir chuté de 25 %, la consommation de l'industrie et des transports repart également, et devrait retrouver des niveaux normaux d'ici peu. Plus de détails dans notre article.

[L'entreprise en vue] Renault envisage de fermer des usines françaises

Alors qu'il doit obtenir son prêt garanti par l'État de 5 milliards d'euros, le groupe Renault envisagerait de fermer plusieurs sites en France. L'annonce pourrait se faire lors de la présentation du plan d'économies de deux milliards d'euros la semaine prochaine. Au moins trois usines tricolores seraient concernées : celle de Choisy-le-Roi (Val-de-Marne), les fonderies de Bretagne de Caudan (Morbihan) et le site Alpine de Dieppe (Seine-Maritime). Pour en savoir plus, c'est par ici.

[Le secteur à suivre] Comment l'électronique jongle entre surcoût et perte de productivité

Comme tous les secteurs industriels, l'électronique a subi de plein fouet les effets de la crise du Covid-19. Il lui a fallu réussir à continuer de produire, malgré l'instauration de mesures sanitaires parfois lourdes et coûteuses. Des mesures qu'il a fallu maintenir lors du déconfinement. Mais l'activité repart. Elle est désormais à 80 % de son niveau habituel, alors qu'elle avait chuté à 50 % vers la mi-avril. Quels défis attendent désormais les filières ? Toutes les réponses dans notre article.

[La déclaration] Jean-Pierre Farandou demande un plan de relance pour le ferroviaire

La SNCF va mal, très mal. La société ferroviaire avait déjà perdu 1 milliard d'euros à cause des grèves contre la réforme des retraites de l'hiver 2019. La crise du Covid-19 lui en a fait perdre 2 de plus. Il est désormais l'heure de sauver les meubles. "J'espère que le Parlement et le gouvernement seront au rendez-vous d'une relance de la SNCF et d'une relance du ferroviaire", a ainsi déclaré le 20 mai Jean-Pierre Farandou, le PDG de la société, devant la commission du développement durable de l'Assemblée nationale. De son côté, l'industrie ferroviaire repart, lentement mais sûrement. Retrouvez toutes les précisions dans notre article.

[Chômage partiel] Combien de salariés concernés au 19 mai ?

Du 11 au 17 mai, le nombre de salariés concernés par le chômage partiel s'est établi à 12 700 000, soit 300 000 de plus que la semaine précédente, selon les nouveaux chiffres du ministère du Travail. Cela représente désormais 1 030 000 entreprises et 5,4 milliards d'heures chômées demandées, soit en moyenne 430 heures par salarié.

Géographiquement, l'Île-de-France et l'Auvergne-Rhône-Alpes cumulent toujours un peu plus du tiers des dossiers déposés, des effectifs concernés et des heures chômées demandées depuis le 1er mars.

[Récap] Covid-19, le tableau de bord de la crise

Le déconfinement a beau être dans tous les esprits, la crise du Covid-19 est loin d'être terminée. Chaque jour, la France dénombre malheureusement de nouvelles admissions en réanimation et décès. Pour tout savoir sur la situation actuelle et retrouver tous nos articles en lien avec la pandémie, n'hésitez pas à consulter notre article récapitulatif, mis à jour quotidiennement.

Infographie : Sourya Nirasay - cliquez ici pour l'afficher en grand format

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte