Débutants, les entreprises s’intéressent enfin à vous (si vous êtes diplômés)

Les entreprises exigent de moins en moins une année d’expérience professionnelle pour embaucher des jeunes diplômés, révèle une enquête de l’Apec. Sur fond de reprise économique et de pénurie des compétences, ils sont en position de force.

Partager
Débutants, les entreprises s’intéressent enfin à vous (si vous êtes diplômés)
Les entreprises exigent de moins en moins une année d’expérience professionnelle pour embaucher des jeunes diplômés.

Les jeunes diplômés bac+5 n’ont jamais vraiment connu de difficultés pour s’insérer sur le marché du travail mais ceux qui ont terminé leurs études en 2016 sont particulièrement vernis... Non seulement ils sont plus nombreux que ceux de la promotion précédente à être en emploi douze mois après l’obtention de leur diplôme (83% au lieu de 81%) mais leur emploi est nettement plus souvent qu’auparavant en CDI (à 62% au lieu de 55%) et sous statut cadre (à 59% au lieu de 53%) selon le baromètre Jeunes diplômés de l’Association pour l’emploi des cadres (Apec). Une amélioration de leurs conditions d’emploi qui s’accompagne d’une augmentation de salaire, passé de 28000 euros annuels bruts (salaire médian) pour la promotion 2015 à 30000 euros.

"Les entreprises sont confrontées à une évolution des compétences et les jeunes possèdent justement les compétences dont elles ont besoin", commente le directeur général de l’Apec, Jean-Marie Marx. "Pour 2018, les entreprises prévoient une augmentation de 10% de leurs recrutements de jeunes diplômés sans expérience alors qu’habituellement elles recherchent des profils possédant au moins un an d’expérience." Selon lui, "les situations de tension sur le marché de l’emploi profitent aux jeunes". Des tensions que l’Apec mesure par le nombre de candidatures reçues par offre : tout âges confondus, il a baissé de 45 à 35, voire à 10 candidatures par offre dans l’informatique.

En période de tensions, les entreprises fidélisent

D’autres signaux confirment cette tendance des entreprises à embaucher des débutants : la part des recrutements effectués dans la foulée d’un stage ou d’une période en alternance augmente de 5 points (de 11 à 16%). "On observe un changement de pratique des entreprisesé", commente Jean-Marie Marx. "Dans un marché qui se tend, elles testent avant de recruter. Cette pratique de fidélisation se ressent dans la forte progression des CDI." Rappelons que si les jeunes diplômés bénéficient à 62% d’un CDI à l’embauche, dans la population générale les CDI ne représentent que 15% des recrutements. Autrement dit, quand une entreprise a trouvé un profil qui lui convient, elle fait tout pour le garder.

Les jeunes diplômés, sollicités, choyés, peuvent se montrer exigeants. Du coup, quand ils prennent un boulot, ils en sont contents. Pour les trois quarts d’entre eux, cet emploi correspond à la discipline de leur formation (79%, + 2 points), à leur niveau de qualification (74%) et à leurs aspirations personnelles (74%). Attention : il reste tout de même un quart des jeunes diplômés à avoir pris un boulot "alimentaire", en attendant de trouver ce qui correspondra à leur formation et à leurs attentes.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

42 - ANDREZIEUX BOUTHEON

Assurance Des Vehicules A Moteur Et Risques Annexes.

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS