Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

De l'ADN artificiel pour piéger le sida

, ,

Publié le

Nouvel espoir dans la lutte contre le VIH. Un nouveau type de traitement pourrait être développé grâce aux travaux en cours au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et à l’université de Bordeaux. Des chercheurs sont parvenus à développer des molécules artificielles hélicoïdales qui imitent l’ADN humain. L’imitation est si convaincante que ces molécules agissent comme des leurres pour certaines protéines, qui se fixent normalement à l’ADN, comme l’intégrase du VIH. Cette enzyme permet au rétrovirus de se développer dans l’organisme. Les chercheurs ont démontré que l’intégrase était davantage attirée par leurs molécules artificielles que par celles de l’ADN humain, leurs structures étant légèrement différentes. De quoi envisager une nouvelle voie pour inhiber le virus.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus