Dassault Aviation et la région Auvergne-Rhône-Alpes s'allient dans l'impression 3D

Dassault Aviation et la région Auvergne-Rhône-Alpes s'allient pour créer une plateforme industrielle collaborative consacrée à l'impression 3D appliquée à l'aéronautique. Le programme, baptisé "Aeroprint", prévoit déjà un investissement de 25 millions d'euros. Les deux acteurs espèrent des premières industrialisations en 2022.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Dassault Aviation et la région Auvergne-Rhône-Alpes s'allient dans l'impression 3D
Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et Eric Trappier, PDG de Dassault Aviation.

Le lundi 5 novembre, Dassault Aviation et la région Auvergne-Rhône-Alpes ont signé un protocole d’accord autour de l’industrialisation de l’impression 3D appliquée à l’aéronautique. Dans le cadre d’un programme de 25 millions d’euros baptisé “Aeroprint”, la région apportera 10 millions d’euros. Le projet prévoit la réalisation d’une plateforme industrielle collaborative sur le site Dassault Aviation d’Argonay, près d’Annecy en Haute-Savoie.

Cette plateforme “mettra en relation les industriels du secteur, les laboratoires et les centres techniques qui devront articuler leurs actions pour garantir des retombées économiques en région au bénéfice des PME/ETI régionales”, expliquent dans un communiqué commun Dassault Aviation et la région Auvergne-Rhône-Alpes. Une phase de tests et de pré-industrialisation est attendue pour 2020 tandis que les premières industrialisations sont prévues dès 2022.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

L’impression 3D, aussi appelée fabrication additive, permettrait de relever les défis de la filière aéronautique dans des conditions de production industrielle selon les deux acteurs. Ils mentionnent ainsi la “croissance du trafic aérien mondial, [la] raréfaction de certains matériaux, [les] allègements des pièces malgré leur complexité croissante, [la] poursuite de l’excellence en matière de fiabilité et de qualité…”

Une filière de l'impression 3D dans la région Auvergne-Rhône-Alpes

Concernant le choix du lieu, la région Auvergne-Rhône-Alpes est effectivement connue pour sa filière impression 3D, notamment dans la fabrication additive métallique. “Elle est la seule [région] en France à avoir des compétences sur deux technologies clés de l’impression 3D (laser et électron)”, selon le constructeur aéronautique et la collectivité.

Ils mettent en valeur “un écosystème d’acteurs qui couvre l’ensemble de la chaîne de valeur allant de la recherche fondamentale aux industriels qui fabriquent des poudres, des alliages et des machines d’impression 3D en passant par les laboratoires d’excellence qui élaborent des matériaux.”

0 Commentaire

Dassault Aviation et la région Auvergne-Rhône-Alpes s'allient dans l'impression 3D

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS