International

Dans un monde en récession, la France serait l’un des pays les plus durement touchés en 2020

Eric Saudemont , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Infographie La plus grave récession jamais observée depuis près d'un siècle... C'est ainsi que l'OCDE qualifie le recul de l'activité économique liée à la crise sanitaire du coronavirus. Selon l'organisation, le PIB mondial devrait reculer d'au moins 6 % en 2020. Ce qui devrait toucher fortement l'emploi avec un taux de chômage qui atteindrait dans la zone euro 9,2 % en 2020, contre 5,4 % en 2019. Dans ce contexte, la France fait partie des pays les plus touchés par la crise. Pour assurer les meilleures chances de résilience à l'économie mondiale, l'OCDE insiste sur la nécessité de mesures de soutien, notamment vers les pays les plus vulnérables.

Dans un monde en récession, la France serait l’un des pays les plus durement touchés en 2020
"A la fin de 2021, la perte de revenu dépassera celle de toutes les récessions précédentes au cours des cent dernières années sauf en période de guerre, avec des conséquences terribles et durables pour les populations, les entreprises et les gouvernements", a insisté Laurence Boone, cheffe économiste de l'OCDE.
© OECD

La pandémie de Covid-19 a provoqué la récession la plus grave jamais observée depuis près d'un siècle et fait des ravages en termes de santé, d’emploi et de bien-être des citoyens, a indiqué l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) dans la dernière édition de ses Perspectives économiques présentées le 10 juin 2020. Actualisant ses prévisions de mars dernier (baisse de 2,4 % du PIB mondial pour 2020) afin de tenir compte de l’évolution de la situation sanitaire et des impacts sur les économies mondiales des mesures de confinement prises par la plupart des pays – et "compte tenu de l’incertitude extrême de la situation" - l'OCDE a élaboré deux scénarios prospectifs possibles. L’un où l’épidémie est maîtrisée, et l’autre où une seconde vague de contagion frappera les sociétés mondiales avant la fin de cette année.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte