Dans l’industrie, la production reprend mais reste chaotique

L’Insee table sur une croissance de 1,1 % du PIB en 2015 pour la France. Après le recul surprise de la production industrielle au printemps, l’activité du secteur devrait repartir à la fin de l’année.

Partager

L’activité française redémarre mais elle devrait encore avancer "par à-coups". Dans sa dernière note de conjoncture, l’Insee préfère jouer la prudence, après la déception du deuxième trimestre (0 % de croissance). Certes, avec une hausse de 1,1 % du PIB cette année, l’institut de statistique se montre plus optimiste que le gouvernement qui table toujours sur 1 % pour cette année. Mais la reprise devrait jouer aux montagnes russes, avec une hausse de 0,2 % seulement au troisième trimestre avant 0,4 % au quatrième trimestre.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Pour l’Insee, l’une des principales incertitudes concerne le rebond de l’activité dans l’industrie. Alors que la déprime du secteur de la construction se poursuit – à lui seul, le secteur a fait perdre 0,4 point de PIB sur l’année à la croissance française –, la faiblesse surprise de la production industrielle a tiré vers le bas l’activité du deuxième trimestre.

Contrairement aux prévisions de l’Insee, les entreprises industrielles ont massivement déstocké. Après un recul de 0,7 % de la production industrielle au deuxième trimestre, le mauvais chiffre de la production en juillet – à nouveau en recul de 1 % - devrait à nouveau peser sur l’activité du secteur manufacturier au troisième trimestre (-0,2 %) avant un redémarrage au dernier trimestre (+0,5%).

Les signaux repassent au vert

La note de conjoncture de l’Insee plaide cependant pour le "trou d’air passager". "Les arrêts techniques dans les raffinerie et des effets calendaires ont joué en partie. Des grandes usines ont fermé plus tôt en juillet pour congé mais ont repris plus vite en août", estime Vladimir Passeron, le chef du département conjoncture de l’Insee, qui table sur un effet inverse pour la production industrielle d’août.

Les signaux surtout repassent au vert. Depuis quelques mois, les enquêtes sur le moral des industriels ont dépassés leur moyenne de longue période et sont désormais au plus haut niveau depuis quatre ans. En septembre, l’enquête PMI Markit, toujours plus pessimiste que les enquêtes Insee, signale également une accélération modeste de l’activité.

L’amélioration du taux de marge des entreprises et les conditions de financement favorables devraient aussi pousser les entreprises à reprendre leurs projets d’investissements.

Pour les deux derniers trimestres, l’Insee table ainsi sur une reprise de 0,5 puis 0,6 % de leurs dépenses en investissement. Même si les usines ne tournent toujours pas à plein régime, les perspectives de demande interne repartent à la hausse. Or, elles constituaient jusqu’à présent le principal frein pour la reprise des investissements.

Grâce au repli du prix du pétrole et au frémissement du marché de l’emploi (+ 116 000 emplois en 2015), le pouvoir d'achat des ménages devrait retrouver sa plus forte progression depuis 2007 et alimenter la consommation.C'est de nouveau, le moteur traditionnel de l’économie française qui tire la reprise.

Solène Davesne

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS