L'Usine Agro

Danone, Auchan, Total… Quelles entreprises vont verser une “prime Macron/Covid-19” en 2020 ?

Simon Chodorge , , , ,

Publié le , mis à jour le 27/03/2020 À 14H25

[ACTUALISÉ] La prime Macron est de retour en 2020. Le gouvernement veut redynamiser la mesure pour soutenir les salariés en première ligne dans la crise sanitaire du Covid-19. Plusieurs entreprises ont déjà annoncé qu'elles suivraient le mouvement. Dont Danone et Coca-Cola European Partners France chez les industriels.

Danone, Auchan, Total… Quelles entreprises vont verser une “prime Macron/Covid-19” en 2020 ?
Danone a été l’un des premiers grands groupes industriels français à annoncer la distribution d’une prime Macron en 2020.
© Danone

La “prime Macron” va-t-elle connaître un nouveau succès ? Le gouvernement a bon espoir de redynamiser cette mesure en pleine crise économique liée au coronavirus Covid-19. Jeudi 26 mars, Danone a été l’un des premiers grands groupes industriels français à annoncer la distribution d’une telle dotation. Avant lui, de nombreux groupes de distribution ont suivi le mouvement alors que les employés de ce secteur sont particulièrement mobilisés à l’heure du confinement.

2,2 milliards d’euros versés en 2019

Les “primes exceptionnelles de pouvoir d'achat” ont été mises en place en décembre 2018, lorsque le mouvement des gilets jaunes occupait les ronds-points et les centres-villes. Le dispositif avait rencontré un certain succès chez les industriels avec 2,2 milliards d’aides versées aux salariés français.

2020 risque d’être un millésime plus faible. De nombreuses entreprises vont devoir rogner leur trésorerie pour combler les pertes liées au Covid-19. Le 24 mars, le gouvernement a toutefois levé certaines conditions sur le versement de cette prime. Les entreprises ont jusqu’au 30 juin pour distribuer ce bonus d’un montant maximal de 1 000 euros, entièrement défiscalisé et désocialisé. 

Le calendrier 2020 laisse un peu plus de temps aux entreprises. En 2019, les sociétés avaient jusqu'au 31 mars pour distribuer la prime contre le 30 juin en 2020. Dans certains groupes français, la distribution d'une prime en 2020 est toujours en cours de réflexion. C'est notamment le cas chez Engie et Sanofi selon nos informations.

Une prime refusée aux télétravailleurs ? Un syndicat réagit

Certaines entreprises écartent déjà cette possibilité. Notamment les PME qui ne disposent pas des mêmes ressources que les grandes groupes. Contacté par l'Usine Nouvelle, le Groupe Fleury Michon explique, par exemple, qu'il "discutera de ce sujet avec ses partenaires sociaux, après la période d’épidémie, en tenant compte de la situation de l’entreprise après la crise."

Autre sujet polémique : le non versement de cette prime aux télétravailleurs, comme c'est le cas chez Danone. Jeudi 26 mars, le syndicat FGA-CFDT a dénoncé "un salaire de la peur". "Le versement de cette prime éventuelle doit se faire sans conditions et sans différentiation entre les salariés", a exigé l'organisation syndicale. "Dans un secteur d’activité où les salaires sont souvent très bas, n’octroyer cette prime qu’aux travailleurs se rendant au travail, pourrait inciter les salariés à venir même s’ils présentaient des symptômes du Covid-19 et donc mettre, par là-même, en danger leurs collègues", a-t-elle argumenté.

Quelles entreprises vont verser la prime Macron en 2020 ?

Auchan Retail Group : Une prime de 1 000 euros va être versée “dans le cadre de l’accord d’intéressement de l’entreprise”, a annoncé le distributeur le 22 mars. 65 000 personnes en bénéficieront, ce qui représente donc 65 millions d’euros.

Carrefour : Le groupe va verser une prime de 1 000 euros à "tous ceux qui sont chaque jour sur le terrain, en magasin, en drive, en entrepôt", a indiqué le PDG Alexandre Bompart dans un message aux collaborateurs le 23 mars.

Coca-Cola European Partners France : Le producteur de boissons rafraîchissantes sans alcool CCEP a annoncé le 27 mars le versement d'une "prime d'engagement" pouvant aller jusqu'à 1 000 euros dans ses usines de Clamart (Hauts-de-Seine), Dunkerque (Nord), Grigny (Essonne), Marseille (Bouches-du-Rhône) et Toulouse (Haute-Garonne). Les cinq sites industriels comptent 800 salariés.

Danone : “Une prime de 1 000 euros va être versée à tous les salariés mobilisés sur le terrain”, a annoncé Emmanuel Faber, PDG du groupe Danone, au micro de RTL le 26 mars. Les salariés en télétravail ne seront donc pas concernés. Le dirigeant a ajouté que les contrats de travail et les salaires seraient garantis sur les trois prochains mois.

E. Leclerc : Les adhérents du Mouvement E. Leclerc vont verser une prime de 1 000 euros “aux salariés des entrepôts et bases logistiques des 16 coopératives régionales de l’enseigne”. “L’enseigne invite l'ensemble des magasins indépendants de son réseau à définir les modalités d’organisation d’une juste gratification”, ajoute l’entreprise dans un communiqué.

Les Mousquetaires (maison mère de Bricomarché, Bricorama et Intermarché) : Le groupement souhaite distribuer une prime de 1 000 euros dans ses unités de production agroalimentaire et ses bases logistiques intégrées (93 sites au total). Les modalités ont été discutées avec les partenaires sociaux lors d’un comité de groupe exceptionnel le 23 mars. "Dans les points de vente Intermarché et Netto, le groupement, qui n’est pas un groupe de distribution intégré mais qui rassemble des chefs d’entreprise indépendants, souhaite aussi reconnaître l’effort des équipes, indique Les Mousquetaires. Le groupement invite donc l’ensemble des chefs d’entreprises Intermarché et Netto à tout faire [...] pour mettre en œuvre ce principe d’une rétribution annuelle exceptionnelle".

Total : Une prime de 800 euros va être versée à 5 000 salariés, a indiqué à L’Usine Nouvelle une porte-parole du groupe pétrolier, soit une mesure de 4 millions d’euros.  Les salariés concernés sont ceux enregistrant une rémunération inférieure à trois SMIC. Cette mesure a été annoncée en interne en janvier, avant la mise en place des mesures de confinement et avant les communications du gouvernement sur la prime Macron.

Réagir à cet article

5 commentaires

Nom profil

02/04/2020 - 01h12 -

Bonjour je suis actuellement en contact de remplacement pour 3 semaine MINIMUM chez carrefour est ce que j'ai quand même le droit à la prime ?
Répondre au commentaire
Nom profil

01/04/2020 - 15h06 -

POURQUOI ENGIE SOLUTION NE PARLE PAS DE PRIME
Répondre au commentaire
Nom profil

01/04/2020 - 12h32 -

Auchan me propose un CDD pour le mois d'avril (pendant le confinement) vais-je recevoir la prime ? Autrement je ne donnerai pas la peine de me déplacer si loin !
Répondre au commentaire
Nom profil

30/03/2020 - 18h51 -

C'est faux,je travaille actuellement chez Leclerc,mon salaire de mars ne comporte aucune prime!
Répondre au commentaire
Nom profil

31/03/2020 - 18h58 -

ils ont jusqu'a fin juin pour la verser;) ça a été annoncé en fin de ce mois ci donc paye dejà bouclées ;)
Répondre au commentaire
Nom profil

27/03/2020 - 09h52 -

Bonjour est-ce que le service collecte de déchets (eboueur) ont le droit a cette prime ? Car pour ma part nous sommes extrêmement confrontés à des risques de contamination tout les jours. En attente de votre réponse bonne journée à tous
Répondre au commentaire
Lire la suite
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte