Danone, Auchan, Nestlé, Total… Quelles entreprises vont verser une “prime Macron/Covid-19” en 2020 ?

[ACTUALISÉ] La prime Macron est de retour en 2020. Le gouvernement veut redynamiser la mesure pour soutenir les salariés en première ligne dans la crise sanitaire du Covid-19. Plusieurs entreprises ont déjà annoncé qu'elles suivraient le mouvement. Dont Danone et Coca-Cola European Partners France chez les industriels.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Danone, Auchan, Nestlé, Total… Quelles entreprises vont verser une “prime Macron/Covid-19” en 2020 ?
Danone a été l’un des premiers grands groupes industriels français à annoncer la distribution d’une prime Macron en 2020.

La “prime Macron” va-t-elle connaître un nouveau succès ? Le gouvernement a bon espoir de redynamiser cette mesure en pleine crise économique liée au coronavirus Covid-19. Jeudi 26 mars, Danone a été l’un des premiers grands groupes industriels français à annoncer la distribution d’une telle dotation. Avant lui, de nombreux groupes de distribution ont suivi le mouvement alors que les employés de ce secteur sont particulièrement mobilisés à l’heure du confinement.

2,2 milliards d’euros versés en 2019

Les “primes exceptionnelles de pouvoir d'achat” ont été mises en place en décembre 2018, lorsque le mouvement des gilets jaunes occupait les ronds-points et les centres-villes. Le dispositif avait rencontré un certain succès chez les industriels avec 2,2 milliards d’aides versées aux salariés français.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

2020 risque d’être un millésime plus faible. De nombreuses entreprises vont devoir rogner leur trésorerie pour combler les pertes liées au Covid-19. Le 24 mars, le gouvernement a toutefois levé certaines conditions sur le versement de cette prime. Les entreprises ont jusqu’au 31 août pour distribuer ce bonus d’un montant maximal de 2 000 euros, entièrement défiscalisé et désocialisé.

Le calendrier 2020 laisse un peu plus de temps aux entreprises. En 2019, les sociétés avaient jusqu'au 31 mars pour distribuer la prime contre le 31 août en 2020. Dans certains groupes français, la distribution d'une prime en 2020 est toujours en cours de réflexion. C'est notamment le cas chez Engie et Sanofi selon nos informations.

Une prime refusée aux télétravailleurs ? Un syndicat réagit

Certaines entreprises écartent déjà cette possibilité. Notamment les PME qui ne disposent pas des mêmes ressources que les grandes groupes. Contacté par l'Usine Nouvelle, le Groupe Fleury Michon explique, par exemple, qu'il "discutera de ce sujet avec ses partenaires sociaux, après la période d’épidémie, en tenant compte de la situation de l’entreprise après la crise."

Quelles entreprises vont verser la prime Macron en 2020 ?

Auchan Retail Group : Une prime de 1 000 euros va être versée “dans le cadre de l’accord d’intéressement de l’entreprise”, a annoncé le distributeur le 22 mars. 65 000 personnes en bénéficieront, ce qui représente donc 65 millions d’euros.

Carrefour : Le groupe va verser une prime de 1 000 euros à "tous ceux qui sont chaque jour sur le terrain, en magasin, en drive, en entrepôt", a indiqué le PDG Alexandre Bompart dans un message aux collaborateurs le 23 mars.

Coca-Cola European Partners France : Le producteur de boissons rafraîchissantes sans alcool CCEP a annoncé le 27 mars le versement d'une "prime d'engagement" pouvant aller jusqu'à 1 000 euros dans ses usines de Clamart (Hauts-de-Seine), Dunkerque (Nord), Grigny (Essonne), Marseille (Bouches-du-Rhône) et Toulouse (Haute-Garonne). Les cinq sites industriels comptent 800 salariés.

Danone : “Une prime de 1 000 euros va être versée à tous les salariés mobilisés sur le terrain”, a annoncé Emmanuel Faber, PDG du groupe Danone, au micro de RTL le 26 mars. Les salariés en télétravail ne seront donc pas concernés. Le dirigeant a ajouté que les contrats de travail et les salaires seraient garantis sur les trois prochains mois.

E. Leclerc : Les adhérents du Mouvement E. Leclerc vont verser une prime de 1 000 euros “aux salariés des entrepôts et bases logistiques des 16 coopératives régionales de l’enseigne”. “L’enseigne invite l'ensemble des magasins indépendants de son réseau à définir les modalités d’organisation d’une juste gratification”, ajoute l’entreprise dans un communiqué.

Les Mousquetaires (maison mère de Bricomarché, Bricorama et Intermarché) : Le groupement souhaite distribuer une prime de 1 000 euros dans ses unités de production agroalimentaire et ses bases logistiques intégrées (93 sites au total). Les modalités ont été discutées avec les partenaires sociaux lors d’un comité de groupe exceptionnel le 23 mars. "Dans les points de vente Intermarché et Netto, le groupement, qui n’est pas un groupe de distribution intégré mais qui rassemble des chefs d’entreprise indépendants, souhaite aussi reconnaître l’effort des équipes, indique Les Mousquetaires. Le groupement invite donc l’ensemble des chefs d’entreprises Intermarché et Netto à tout faire [...] pour mettre en œuvre ce principe d’une rétribution annuelle exceptionnelle".

Nestlé France : Les salariés des usines, centres de distribution et laboratoires recevront chacun une prime exceptionnelle pouvant aller jusqu’à 1 000€ net.

Nexans : Le spécialiste français de l'industrie du câble a annoncé le 7 avril une prime exceptionnelle mensuelle de 750 euros "qui durera autant que la crise durera". La prime sera versée aux employés "en première ligne, qui doivent impérativement se rendre dans nos sites de production, logistique, et d'installation". En parallèle, l'entreprise a annoncé une baisse de rémunération de 30 % en avril et mai pour le directeur général Christopher Guérin et les autres membres du conseil d'administration.

Total : Une prime de 800 euros va être versée à 5 000 salariés, a indiqué à L’Usine Nouvelle une porte-parole du groupe pétrolier, soit une mesure de 4 millions d’euros. Les salariés concernés sont ceux enregistrant une rémunération inférieure à trois SMIC. Cette mesure a été annoncée en interne en janvier, avant la mise en place des mesures de confinement et avant les communications du gouvernement sur la prime Macron.

7 Commentaires

Danone, Auchan, Nestlé, Total… Quelles entreprises vont verser une “prime Macron/Covid-19” en 2020 ?

Lehoux kevin
27/03/2020 09h:52

Bonjour est-ce que le service collecte de déchets (eboueur) ont le droit a cette prime ? Car pour ma part nous sommes extrêmement confrontés à des risques de contamination tout les jours. En attente de votre réponse bonne journée à tous

Réagir à ce commentaire
Bes Sylvain
30/03/2020 18h:51

C'est faux,je travaille actuellement chez Leclerc,mon salaire de mars ne comporte aucune prime!

Réagir à ce commentaire
Réaction(s)
kat
31/03/2020 18h:58

ils ont jusqu'a fin juin pour la verser;) ça a été annoncé en fin de ce mois ci donc paye dejà bouclées ;)

Réagir à ce commentaire
George
01/04/2020 12h:32

Auchan me propose un CDD pour le mois d'avril (pendant le confinement) vais-je recevoir la prime ? Autrement je ne donnerai pas la peine de me déplacer si loin !

Réagir à ce commentaire
COFFARD
01/04/2020 15h:06

POURQUOI ENGIE SOLUTION NE PARLE PAS DE PRIME

Réagir à ce commentaire
Lefranc
02/04/2020 01h:12

Bonjour je suis actuellement en contact de remplacement pour 3 semaine MINIMUM chez carrefour est ce que j'ai quand même le droit à la prime ?

Réagir à ce commentaire
David
22/06/2020 08h:55

Bonjour je suis un homme de nettoyage et j'ai travaillé pendant les l'épidémie et j'ai pas resu de prime est normal ?

Réagir à ce commentaire
7 Commentaires

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS