Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

Cryo Pur libère le bio-GNL

Aurélie Barbaux , , ,

Publié le

Cryo Pur libère le bio-GNL
Cryo Pur libère le bio-GNL
© DR.

Le démonstrateur industriel BioGNVal de Cryo Pur a fait ses preuves. Installé en 2015 dans la station d’épuration de Valenton (Val-de-Marne), gérée par Suez, il a validé la technologie de cette start-up de 27 personnes située à Palaiseau (Essonne). Protégée par sept brevets, elle permet de produire simultanément du biométhane liquide (ou bio-GNL) et du CO2 de grande pureté à partir de déchets.

Le premier a principalement vocation à remplacer le diesel, en réduisant de 90 % les émissions de gaz à effet de serre et de 80 % celles d’oxydes d’azote. Cerise sur le gâteau, le bio-GNL n’émet aucune particule fine.

Le second est très prisé par l’industrie, notamment pour la fabrication de gaz carbonique utilisé dans les systèmes de froid. Avec un débit de production de 100 à 2 000 Nm³/h, la solution de Cryo Pur concurrence celles de ses deux uniques rivaux, Air liquide et le finlandais Wärstilä, conçues pour des débits à partir de 1 500 Nm³/h. Elle permet de concevoir des unités coûtant de 2 à 6 millions d’euros capables de produire de 1 à 20 tonnes de biométhane par jour, et s’adapte bien aux petites installations de traitement des déchets ainsi qu’aux sites de méthanisation agricoles éloignés du réseau.

C’est sur une installation de ce type, au Royaume-Uni, que Cryo Pur a décroché son premier contrat avec Greenville Energy. Son unité, qui traitera les déchets de 400 vaches et des riverains, sera livrée cet été. La PME a déjà décroché deux contrats en France pour le CO2. Elle doit encore chercher ses clients dans des pays qui ont décidé de substituer le bio-GNL au diesel, comme l’Italie, la Suède et les Pays-Bas, la France n’ayant pas encore fixé de prix à ce carburant vert. En visite sur le site du démonstrateur, le 19 mai, Nicolas Hulot, le ministre de la Transition énergétique et solidaire, a été sensibilisé à cette question. 

 

L’innovation

Une solution de liquéfaction qui permet de produire à la fois du biométhane liquide et du CO2 liquide de grande pureté. Elle résulte de travaux sur le captage du CO2 des fumées, menés avec Alstom par le président et fondateur de Cryo Pur, Denis Clodic, lorsqu’il était directeur du Centre énergétique et procédés de Mines ParisTech.

 

l’opportunité

Le bio-GNL devrait profiter du projet LNG blue corridors, lancé par Bruxelles, qui vise à mettre en place des stations de gaz naturel liquéfié tous les 400 km sur les grands axes en Europe.

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus