Economie

[Coronavirus] "Les stratégies de confinement massif sont plus efficaces que des mesures étalées dans le temps" relève Elie Cohen

Eric Saudemont ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Entretien La crise sanitaire liée à l'épidémie de Covid-19 met à rude épreuve l'économie mondiale et l'organisation de nos sociétés, s'inquiète Elie Cohen, directeur de recherche émérite au CNRS. En France, des premières mesures de soutien aux entreprises ont été prises mais, si la situation perdure, il faudra peut-être envisager des actions sectorielles comme ce fût le cas lors de la crise de 2008-2009, rappelle l'économiste, qui pointe également le manque de coordination en Europe. 

[Coronavirus] Les stratégies de confinement massif sont plus efficaces que des mesures étalées dans le temps relève Elie Cohen
"Nous aurons une croissance faible en 2020, insiste Elie Cohen. C’est-à-dire, pour la France, autour de 0,7 ou 0,8 % de croissance du PIB et cela si il n’y a pas d’aggravation de la situation".
© Pascal Guittet

L'Usine Nouvelle. - Quels seront les impacts de la crise du coronavirus sur les économies européennes ?

Elie Cohen. - L’activité économique au premier trimestre sera négative. Pour la suite, la difficulté est de savoir de quels éléments on dispose pour bien évaluer la situation. Dans tous les cas, une dynamique de difficultés grandissantes est à l’œuvre. Des décisions comme la mise en quarantaine de personnes vont avoir un effet de paralysie progressive du mouvement des affaires. Les Chinois sont désormais dans la phase de relance de leur système productif, mais je suis terrorisé à l’idée qu’il puisse y avoir un phénomène de rechute avec à la clé une double récession. Nous aurions alors une nouvelle crise avec des effets qui seraient démultipliés. C’est une situation que l’on ne peut exclure.

Plus cette crise dure, plus des logiques de confinement ou de restrictions des déplacements se développent, et plus les effets sur l’économie seront durables. Si demain avec le passage à la phase 3, on prenait des mesures de confinement massif dans notre pays, alors l’effet sur le ralentissement de l’économie serait encore plus important.

Les prévisions de croissance pour l’année 2020 ont d’ores et déjà été revues à la baisse…

Il est certain, en effet, que nous aurons une croissance faible en 2020. C’est-à-dire, pour la France, autour de 0,7 ou 0,8 % de croissance du PIB et cela si il n’y a pas d’aggravation de la situation. Les différents scénarios établis par l’OCDE tablent sur une quasi-récession en Allemagne et en Italie, et une croissance globalement inférieure à 1 % pour la zone Euro pour cette année, et encore en excluant les scénarios extrêmes. Nous sommes au cœur du cyclone et la tentation est de relativiser la situation actuelle. Je ne crois pas qu’on puisse tabler sur une reprise de l’activité au deuxième trimestre. Nous sommes dans la phase d’approfondissement et d’extension de la crise. Au-delà des impacts sectoriels majeurs, il y a un impact plus diffus. Des entreprises industrielles n’envoient plus de personnel à l’étranger pour les opérations de maintenance, elles décalent des investissements, ou encore craignent que leurs collaborateurs soient retenus dans certains pays. Pour pallier ces difficultés, elles développent notamment la téléconférence et le télétravail mais cela ne marche pas pour dépanner ou déployer une production nouvelle.

De nombreux spécialistes estiment que nos sociétés doivent se préparer à la répétition de ce genre de crise. Cela aura inévitablement des répercussions sur la conduite des affaires ?

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte