Economie

[Covid-19] Les ingénieristes, victimes collatérales de la crise économique

, , ,

Publié le

La baisse d'activité des industriels et des entreprises imposée par l'épidémie de Covid-19, ainsi que le confinement généralisé touchent sévèrement les ingénieristes. Chantiers arrêtés, contrats gelés, appels d'offres annulés... La dépendance du secteur à ses clients en fait une victime collatérale de la crise.

Les ingénieristes, victimes collatérales de la crise économique
Assystem, qui avait prévu d'embaucher 2 000 ingénieurs cette année, ne compte pas revoir son ambition à la baisse.
© Assystem

Avec la pandémie de Covid-19 et le confinement général imposé dans plusieurs pays, dont la France, l’activité des ingénieristes a connu un brusque coup de frein. "Certains de nos adhérents se demandent s’ils vont survivre à cette crise, relate Pierre Verzat, président du Syntec Ingénierie, le syndicat professionnel du secteur. Nous sommes partis pour au minimum deux mois de sévères perturbations, avant un lent redémarrage."

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte