[Covid-19] Ce qu'il faut retenir de l'intervention d'Emmanuel Macron

Après avoir réuni un conseil scientifique de lutte contre le coronavirus, Emmanuel Macron s'est adressé aux Français lors d'une allocution télévisée en direct de l'Elysée ce 12 mars à 20 heures. Voici ses principales annonces.

Partager
[Covid-19] Ce qu'il faut retenir de l'intervention d'Emmanuel Macron
Emmanuel Macroin s'est adressé aux Français ce 12 mars.

"La plus grave crise sanitaire qu'a connu la France depuis un siècle". Voici comment Emmanuel Macron a décrit l'épidémie de Covid-19 qui touche la France depuis janvier, lors d'une allocution télévisée ce 12 mars. Un virus qui a contaminé 2 876 personnes en France, et causé 61 décès, selon les chiffres actualisés ce 12 mars peu avant 20 heures.

"Nous ne sommes qu'au début de cette épidémie, et partout en Europe elle s'intensifie, a-t-il prévenu. Face à cela, la priorité absolue sera notre santé". Et la santé, "ça n'a pas de prix", a-t-il martelé.

Car le virus continue de se propager et cela s'accélère, a reconnu le président. Pas question cependant d'annuler les élections municipales du 15 mars : "Rien ne s'oppose à ce que les Français, même les plus vulnérables, se rendent aux urnes. Il est important d'assurer la continuité de notre vie démocratique".

Fermeture des écoles et télé-travail encouragé

"L'urgence est de freiner l'épidémie pour protéger nos hôpitaux qui vont devoir traiter de plus en plus de patients atteints. Il faut continuer de gagner du temps, pour cela je vais vous demander de faire davantage de sacrifices. Les crèches, écoles, collèges, lycées, universités seront fermés à partir du lundi 16 mars, pour protéger les plus jeunes et réduire la dissémination du virus", a déclaré Emmanuel Macron.

"Mécanisme exceptionnel" de chômage partiel

"Quand cela est possible, je demande aux entreprises de permettre aux salariés de travailler à distance", a annoncé Emmanuel Macron. "L'inquiétude économique va s'accroître. Mais nous n'ajouterons pas aux difficultés sanitaires la peur de la faillite, l'angoisse du chômage, les fins de mois difficiles. Tout sera mis en oeuvre pour protéger nos salariés et nos entreprises. Un mécanisme exceptionnel de chômage partiel sera mis en oeuvre", a-t-il ajouté.

Les salariés contraints de rester chez eux seront indemnisés, mais aussi les indépendants. "Toutes les entreprises pourront reporter le paiement des cotisations dues en mars", a précisé le président.

Le détail de ces mesures de soutien devrait être présenté lundi 17 mars. Sur la nervosité des marchés, "nous ne laisserons pas une crise financière et économique se propager", a assuré le chef de l'Etat. "Nous réagirons fort et vite. L'Europe agira de manière organisée et massive pour protéger son économie", selon lui.

Transports maintenus

Les transports publics seront maintenus, "car les arrêter ce serait tout bloquer". Les déplacements sont à réduire au "strict nécessaire", tandis que les rassemblements sont à proscrire.

Une vigilance particulière doit être apportée aux personnes les plus fragiles, insiste le président de la République. "Je demande à toutes les personnes âgées de plus de 70 ans, qui souffrent de maladies chroniques ou de troubles respiratoires, aux personnes en situation de handicap, de rester autant que possible chez eux". La trêve hivernale, qui empêche les expulsions, sera prolongée de deux mois.

1 Commentaire

[Covid-19] Ce qu'il faut retenir de l'intervention d'Emmanuel Macron

verdarie
13/03/2020 08h:53

N'importe quoi !..Avec le lavage régulier des mains et des surfaces qui pourraient être contaminées, la seule solution efficace qui pourrait ralentir la contagion - essentiellement due aux postillons- serait de rendre obligatoire le port du masque- même bricolé- qui réduirait les projections au pourtour du visage des malades et donc réduirait également les risques de contamination.Quant à ceux qui ne sont pas malades ils auraient moins de risque d'être contaminés.

Réagir à ce commentaire

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS